•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Tout l'été, des enfants apprennent les sciences en s'amusant

Le réveil Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve et Labrador, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 5 août 2021

Tout l'été, des enfants apprennent les sciences en s'amusant

Des enfants à l'Î.-P.-É. s'initient aux sciences en s'amusant cet été

Chloe Ayoub.
Chloe Ayoub, qui va entre en 5e année à l'école François-Buote, en train de monter sa machine tournante. PHOTO : Radio-Canada / Laurent Rigaux

Plusieurs camps d'été scientifiques sont organisés cette année à l'Île-du-Prince-Édouard, animés par l'organisme Steam PEI (ou Stima en français, pour science, technologie, ingénierie, mathématique et arts). Au Carrefour de l'Isle-Saint-Jean cette semaine, une douzaine d'enfants font des expériences variées, en français, dans le cadre d'un camp organisé en partenariat avec l'organisme Canadian Parents for French.

On a dessiné, on fait des Lego. Il y a beaucoup de fun choses, s'enthousiasme Chloe Ayoub, qui entre en 5e année en septembre à l'école François-Buote.

Elle fait partie de la douzaine d'enfants de 5 à 12 ans qui participent au camp d'été scientifique organisé par Canadian Parents for French et animé par Steam PEI à Charlottetown du 2 au 6 août. Toute la semaine, ils vont découvrir la science, la technologie, l'ingénierie, l'art et les mathématiques de façon ludique, en en apprenant plus sur le corps humain, par exemple, ou en fabriquant une balle rebondissante avec un peu de chimie.

Une salle avec des enfants qui participent à des activités.

Une douzaine d'enfants de 5 à 12 ans participent au camp d'été scientifique organisé par Canadian Parents for French à Charlottetown. Une moitié est en immersion française, l'autre en français première langue.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Élias El Khoury devant son bricolage.

Élias El Khoury, qui va entrer en 6e année à l'école François-Buote, participe au camp d'été organisé par Canadian Parents for French à Charlottetown du 2 au 6 août 2021.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

C'est un camp d'été, on ne veut pas que ça ressemble à ce que les jeunes font à l'école. On veut leur montrer que les mathématiques, ça ne se fait pas uniquement sur des cahiers avec des crayons. On peut s'amuser, jouer et pratiquer nos mathématiques, détaille Nathalie Vendrys, ingénieure civile et coordinatrice des programmes francophones de Steam/Stima dans la province.

Nathalie Vendrys.

Natahlie Vendrys est ingénieure civile et coordinatrice des activités francophones de Steam PEI.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

« On essaie de se focaliser sur le plaisir. On veut garder ça léger et ludique. »

—  Nathalie Vendrys, coordinatrice de Stima à l'Île-du-Prince-Édouard

Ce mercredi-là, après avoir dessiné et créé des animations en 3D, les enfants ont construit des girouettes motorisées en Lego, ce qui leur permet de faire tourner des assiettes en carton et de dessiner dessus.

Deux enfants en train d'assembler des pièces de lego.

Les enfants de 5 à 12 ans doivent construire des machines tournantes, leur permettant par la suite de créer une œuvre d'art.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Une jeune fille regarde des instructions sur une tablette.

Les instructions de montage sont fournies sur des tablettes. Les enfants doivent suivre les instructions leur permettant de créer la machine tournante.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Un bricolage en lego.

Les machines tournantes créées par les enfants sont faites de briques de lego.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Un enfant dessine sur une assiette qui tourne grâce à la machine qu'il a créée.

Les machines tournantes créées par les enfants leur permettent de peindre sur des assiettes en carton et de créer une œuvre d'art originale.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

On essaie de ne pas dessiner comme d'habitude, explique Francis-Olivier Morin, qui travaille comme animateur pour Stima durant l'été.

Olivier Duchesne et Francis-Olivier Morin.

Olivier Duchesne et Francis-Olivier Morin travaillent cet été comme animateurs dans les camps organisés par Steam PEI.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Lucie Newson, directrice de Canadian Parents for French à l'Île-du-Prince-Édouard, parle d'un service communautaire qui permet aux enfants de garder leur français frais pendant l'été.

Ça donne aussi une perception que le français, c'est pas seulement à l'école, complète-t-elle.

La responsable souligne aussi les rencontres entre enfants de différentes écoles autour d'activités en français : Cette semaine, on a des enfants en immersion et en français première langue. Ils peuvent réaliser qu'il y a d'autres enfants dans leur communauté qui eux aussi parlent français. Ils n'auraient pas eu l'opportunité de se voir, car ils vont dans des écoles différentes.

Lucie Newson

Lucie Newson est directrice de Canadian Parents for French à l'Île-du-Prince-Édouard.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Outre ces camps scientifiques, qui ont eu lieu àCharlottetown, Summerside, Montague et Tignish, Canadian Parents for French en organise deux autres cet été au Carrefour de l'Isle-Saint-Jean, où les enfants s'exerceront à la cuisine et au codage informatique.

Avec les informations de Laurent Rigaux.