•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le réveil Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve et Labrador, ICI Première.
Le réveil Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve et Labrador, ICI Première.
Rattrapage du mardi 13 avril 2021

Une installation murale de déchets commence cette semaine à Halifax

Une exposition présente des déchets pour susciter des réflexions à Halifax

Publié le 13 avril 2021
Une bouée, une chaise, un gant et d'autres objets tous peinturés en blanc.
Des objets qu'on retrouvent dans l'exposition REMAINS, de l'artiste visuelle Marie-Soleil Provençal. PHOTO : Gracieuseté Marie-Soleil Provençal

Une exposition présentant une installation murale de déchets recueillis dans les rues d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, commence cette semaine à la galerie d'art Anna Leonowens, qui ouvre ses portes au public pour une première fois depuis le début de la pandémie.

L'exposition REMAINS est le projet de thèse de l’artiste visuelle Marie-Soleil Provençal, étudiante à la maîtrise à l'Université Nova Scotia College of Art and Design.

Les déchets, c'est un sujet très difficile à aborder, qui peut être très lourd, mais en même temps, il y a des faits intéressants à propos de cela, soutient l'artiste qui est fascinée par la continuité de nos déchets à travers le temps.

Marie-Soleil provençal regarde directement la caméra.

L'artiste visuelle Marie-Soleil Provençal porte un discours sur l'environnement à travers ses oeuvres.

Gracieuseté Marie-Soleil Provençal

Dans sa démarche artistique, la sculptrice réfléchit au fait que les déchets continuent d'exister dans notre environnement, parfois une centaine d'années après qu'on les ait délaissés.

Des déchets locaux et récents

Que ce soit une machine à coudre brisée, une ampoule brûlée, un pneu de moto, un piano démonté, ou des tasses à café Tim Hortons, la majorité des déchets de ce projet ont été recueillis dans les rues d'Halifax.

À travers certains d'entre eux, comme un masque médical, on y voit les traces de la pandémie.

« Je pense que les gens vont passer par une gamme d'émotions assez grande en visitant la collection en personne ou en ligne. »

—  Marie-Soleil Provençal, artiste visuelle

Océan, terre et espace

L'exposition permet au public d'en apprendre plus sur les débris dans les océans tout comme les déchets terrestres et même ceux dans l'espace, le tout étant documenté par différentes sources.

Il y a quand même du positif avec ce qu'on peut apprendre dans l'exposition, nous dit l'artiste en entrevue à l'émission Le Réveil.

Une vieille roue de vélo tordue est un prétexte pour parler de l'aluminium, un matériau qui requiert jusqu'à 95 % moins d'énergie à recycler qu'à produire.

Il est possible de visiter l’exposition REMAINS de Marie-Soleil Provençal à la galerie d’art Anna Leonowens, à Halifax, du 16 au 28 avril, ou regarder virtuellement la collection d'objets (Nouvelle fenêtre).

D'après les informations de Caroline Lévesque