•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Kaneshii Vinyl Press ne connaît pas la crise

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mardi 23 novembre 2021

Kaneshii Vinyl Press ne connaît pas la crise

Kaneshii Vinyl Press ne connaît pas la crise

Ghislaine Cormier à son bureau.
Ghislaine Cormier a fondé en 2016 Kaneshii Vinyl Press à Charlottetown, avec son partenaire d'affaires Gideon Banahene.PHOTO : Radio-Canada / Laurent Rigaux
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 23 novembre 2021

Les ventes de disques vinyles ont bondi de 53 % au Canada lors de la première moitié de 2021, par rapport à la même période l'année passée.

Dans le monde, les presses à vinyle tournent à plein régime pour répondre à la demande sans cesse en hausse, entraînant une pénurie de matières premières et des délais plus importants.

Kaneshii Vinyl Press, à Charlottetown, ne fait pas exception, avec un carnet de commandes plein jusqu'en avril 2022.

Pour le moment, l'entreprise insulaire ne connait pas de problème d'approvisionnement en polychlorure de vinyle (PVC), la matière servant à créer les disques, selon la cofondatrice, Ghislaine Cormier.

Des billes de PVC noir dans un carton.

Le disque vinyle est classiquement noir. Kaneshii Vinyl Press, à Charlottetown, commande du PVC par carton de 1,5 tonne. Une telle quantité leur permet de fabriquer environ 5000 vinyles.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Au micro du Réveil, elle revient sur l'engouement pour ce support et détaille les têtes d'affiche qui choisissent Charlottetown pour presser leurs disques.

« Je suis contente que les choses aillent bien concernant l'approvisionnement. Ça a toujours été une crainte depuis qu'on est ouvert, mais il y a d'autres problématiques dans l'industrie qui nous gardent plus réveillés le soir que ça! [En 2016], tout le monde disait qu'il y avait un revival, mais les chiffres étaient beaucoup plus bas que ce qu'on voit maintenant. Il y a une grosse demande. »

— Une citation de  Ghislaine Cormier, Kaneshii Vinyl Press

Plutôt que l'approvisionnement, Ghislaine Cormier mentionne le transport comme principale difficulté du moment, les congestions dans la logistique mondiale freinant les livraisons.

Un entrepôt contenant des machines.

Les locaux de Kaneshii Vinyl Press sont situés dans le parc industriel West Royalty à Charlottetown.

Radio-Canada / Laurent Rigaux

Avec les informations de Laurent Rigaux.