•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Nouveau confinement à l'Î.-P.-É. :  la goutte de trop pour les PME?

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 20 janvier 2022

Nouveau confinement à l'Î.-P.-É. :  la goutte de trop pour les PME?

Nouveau confinement à l'Î.-P.-É. :  la goutte de trop pour les PME?

Louis-Philippe Gauthier interviewé.
La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante demande plus de soutien aux entreprises de la part du gouvernement.PHOTO : Radio-Canada
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 20 janvier 2022

En raison de la montée des cas de COVID-19 à l'Île-du-Prince-Édouard, la santé publique a annoncé, mardi 18 janvier, une nouvelle série de restrictions. Les gymnases, établissements récréatifs, les coiffeurs, et les salles à manger des restaurants ont dû fermer leurs portes pour deux semaines.

De leur côté, les autres commerces peuvent rester ouverts, mais seulement à 50 % de leur capacité. C’est une mauvaise nouvelle pour les propriétaires de petites et moyennes entreprises qui ont déjà beaucoup souffert économiquement de la pandémie.

Au micro du Réveil, le directeur principal des affaires législatives pour l'Atlantique à la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, Louis-Philippe Gauthier, affirme que les gouvernements fédéral et provincial doivent apporter de l'aide aux entreprises.

« L'optimiste à court terme est en chute, sur les trois prochains mois. Dans ce contexte-là, certains entrepreneurs ont des défis additionnels. Ils ont commencé l'année avec une accumulation de dommages sur leurs entreprises qui était appréciable. Observer les ordres de santé publique, les entreprises vont le faire. Mais il ne faut pas que les gouvernements oublient les impacts sur ces entreprises-là. »

— Une citation de  Louis-Philippe Gauthier, Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Avec les informations de Denis Duchesne.