•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les conducteurs d'autobus et la COVID-19

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 19 janvier 2022

Les conducteurs d'autobus et la COVID-19

Les conducteurs d'autobus et la COVID-19

Nicole Couture assise sur le siège du conducteur dans un autobus scolaire
Nicole Couture est conductrice d’autobus scolaire à l’Île-du-Prince-Édouard PHOTO : Julien Lecacheur
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 19 janvier 2022

Avec la COVID-19, les chauffeurs d'autobus scolaires doivent surveiller les enfants qui sont à bord pour qu'ils respectent les directives de la santé publique, en plus de conduire. Ces mesures, comme le port du masque, sont d'autant plus importantes que la distanciation physique n'est pas toujours possible à l'intérieur des véhicules.

Plusieurs nouvelles mesures sanitaires ont été mises en place afin de réduire le risque de transmission de la COVID-19 dans les autobus.

Nicole Couture, chauffeuse d’autobus depuis 20 ans, nous raconte, au micro du Réveil, comment la pandémie a changé son quotidien.

« On n'a pas le choix, il faut s'habituer. Le matin, il faut s'assurer que notre autobus est bien propre. Quand [les enfants] débarquent, on nettoie l'autobus de nouveau. »

— Une citation de  Nicole Couture, conductrice d'autobus scolaire

Elle confie que pendant la fermeture des écoles, ce sont les chauffeurs d'autobus qui livrent les repas aux maisons deux fois par semaine.

Avec les informations de Denis Duchesne.