•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

La hausse des salaires, un outil contre la pénurie de main d'œuvre

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mardi 19 octobre 2021

La hausse des salaires, un outil contre la pénurie de main d'œuvre

La hausse des salaires, un outil contre la pénurie de main d'œuvre

Louis-Philippe Gauthier, directeur principal des Affaires législatives du Canada Atlantique de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes.
Louis-Philippe Gauthier, directeur principal des Affaires législatives du Canada Atlantique de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes.PHOTO : Radio-Canada
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 19 octobre 2021

On observe depuis quelques années une hausse notable du salaire moyen à l'Île-du-Prince-Édouard. Il est passé de 15,15 $ l'heure au 2e trimestre de 2019 à 18,55 $ deux ans plus tard.

En entrevue au Réveil, Louis-Phillippe Gauthier, directeur des affaires provinciales pour le Nouveau-Brunswick et l'Île-du-Prince-Édouard à la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, nous explique les raisons de cette hausse. Il aborde aussi les autres outils à la main des petites et moyennes entreprises pour faire face au manque de personnel.

« Une chose est très claire depuis des années, c'est plus serré au niveau de l'accès à la main-d'œuvre et il y a un effet à la hausse au niveau des salaires. Pour pallier les manques, les entreprises font une majoration plus grande que d'habitude pour être en mesure d'attirer ceux dont ils ont besoin. Mais dans certains secteurs, il n'y a tout simplement pas assez de gens pour remplir les besoins en main-d'œuvre qualifiée, semi-qualifiée ou non qualifiée. »

— Une citation de  Louis-Phillippe Gauthier, Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Avec les informations de Julien Lecacheur.