•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le Bitcoin :  une deuxième monnaie officielle?

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mardi 19 octobre 2021

Le Bitcoin :  une deuxième monnaie officielle?

Le Bitcoin : une deuxième monnaie officielle?

Une pièce de monnaie marquée du logo du Bitcoin.
Une pièce de monnaie marquée du logo du Bitcoin.PHOTO : Getty Images / Edward Smith
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 19 octobre 2021

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche dans les rues de San Salvador pour protester contre la politique du président Nayib Bukele, notamment sa décision de faire du bitcoin la deuxième monnaie officielle du pays.

Le Salvador est en effet devenu le 7 septembre le premier pays au monde à autoriser le bitcoin comme monnaie légale, au même titre que le dollar américain.

Alexandre Roch, professeur département de finance à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal, nous explique au micro du Réveil les enjeux derrière cette décision. Selon lui, les économistes et les organismes financiers internationaux ont le même scepticisme, la même réticence que la population.

« Faire du bitcoin une monnaie légale dans un pays pauvre comme le Salvador, c'est à mon avis une mauvaise idée. C'est énormément volatile, donc quand vous transférez votre argent, une heure ou deux heures plus tard, vous ne savez pas combien ça va valoir. »

— Une citation de  Alexandre Roch, professeur département de finance à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal

Avec les informations de Julien Lecacheur.