•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

De plus en plus d'employés de partout dans nos écoles!

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 15 octobre 2021

De plus en plus d'employés de partout dans nos écoles!

La CSLF reçoit de plus en plus de candidatures

Nathalie Malo regarde la caméra.
Nathalie Malo, gestionnaire des ressources humaines à la CSLF.PHOTO : Julien Lecacheur
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 15 octobre 2021

Le manque d'enseignants et de personnel dans les écoles francophones de l'Île-du-Prince-Édouard est un sujet récurrent. La tendance semble s'inverser, avec des demandes en hausse pour travailler au sein de la Commission scolaire de langue française (CSLF).

Pour la directrice des ressources humaines et responsable du transport à la Commission scolaire de langue française, Nathalie Malo, la pandémie explique en partie ce regain d'intérêt.

« C'est certain que ça a été un avantage pour nous. Quelques personnes m'ont téléphoné pour me demander si on avait des postes vacants étant donné qu'ils voulaient déménager à l'Î.-P.-É. Il y en a plusieurs qui viennent de l'Île, mais qui étaient partis travailler ailleurs et qui ont décidé de revenir. »

— Une citation de  Nathalie Malo, directrice des ressources humaines à la Commission scolaire de langue française de l'Île-du-Prince-Édouard

La responsable confie aussi qu'elle reçoit des tonnes de CV en provenance d'autres pays.

Avec les informations de Denis Duchesne.