•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Cancer du sein :  l'importance du dépistage précoce

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 13 octobre 2021

Cancer du sein :  l'importance du dépistage précoce

Cancer du sein : l'importance du dépistage précoce

Claudette Thériault devant une affiche du Congrès mondial acadien 2019.
Claudette Thériault, présidente du comité du Congrès mondial acadien 2019.PHOTO : Radio-Canada / Camille Bourdeau
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 13 octobre 2021

Octobre rose, c'est le nom de la campagne annuelle pour sensibiliser contre le cancer du sein. Claudette Thériault, qui vit à Abram-Village, est l'ancienne présidente du Congrès mondial acadien et est une Acadienne engagée sur le sujet du cancer.

Elle a survécu à deux cancers du sein, l’un en 1997 et l’autre en 2020. Selon elle, la meilleure façon de dépister ce mal silencieux est de passer une mammographie annuellement. Un conseil appuyé par la Société canadienne du cancer qui ajoute qu’il est approprié de faire cette radiographie, à partir de 40 ans, tous les ans.

« La mammographie, c'est la meilleure manière de détecter la présence du cancer. Il y a eu beaucoup de progrès en 25 ans. Il faut toujours être aux aguets, surveiller nos seins pour vérifier qu'il n'y a rien d'anormal. 25 années passées, j'avais seulement 43 ans, je me sentais jeune pour avoir le cancer du sein, mais j'avais un historique familial. »

—  Claudette Thériault

Avec les informations de Denis Duchesne.