•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un nouveau navire pour surveiller les stocks de poissons

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 13 octobre 2021

Un nouveau navire pour surveiller les stocks de poissons

Un nouveau navire pour surveiller les stocks de poissons

Le chalutier de la Garde Côtière, Teleost
Le chalutier de la Garde Côtière Teleost, ici en photo, va être remplacé par le CCGS Capitaine Jacques-Cartier, plus moderne, pour surveiller les stocks de poissons, notamment autour de l'Île-du-Prince-Édouard.PHOTO : Pêches et Océans Canada
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 13 octobre 2021

Un tout nouveau navire de recherche sillonne les côtes autour de l'Île-du-Prince-Édouard et au sud du golfe du Saint-Laurent afin de surveiller les stocks de poissons. Le CCGS Capitaine Jacques-Cartier prend la relève du NGCC Teleost.

Le travail effectué sur ces navires permet de déterminer quelles espèces sont en hausse ou en baisse d'une année à l'autre et au fil des décennies.

Daniel Ricard, biologiste pour la section des poissons et mammifères marins à Pêches et Océans Canada dans la région du golfe, nous en dit plus sur ce nouveau navire au micro du Réveil.

« Je pense qu'il sera équivalent à l'ancien, c'est une bête de travail. C'est un navire moderne construit au Canada, à Vancouver-Nord. On a des laboratoires qui sont plus grands, différents équipements qu'on n'avait pas sur le Teleost. »

—  Daniel Ricard, biologiste à Pêches et Océans Canada

Avec les informations de Denis Duchesne.