•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un bilan positif pour la seconde édition virtuelle du festival du Grand Ruisseau

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mercredi 22 septembre 2021

Un bilan positif pour la seconde édition virtuelle du festival du Grand Ruisseau

Un bilan positif pour la seconde édition virtuelle du festival du Grand-Ruisseau

Paul Gallant accompagne à la guitare sa fille Adrienne, qui chante à un mariage en plein air.
Le concert virtuel de la chanteuse Adrienne Gallant (ici à côté de son père Paul. D. Gallant) conclura l'édition 2021 du Festival de la chanson du Grand-Ruisseau. Elle sera accompagnée du groupe Atlantic String Machine.PHOTO : Copyright Clifton Saulnier Photo
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil / Île-du-Prince-ÉdouardPublié le 22 septembre 2021

Le Festival de la chanson du Grand-Ruisseau, organisé par la Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel, se termine cette fin de semaine avec un spectacle virtuel d'Adrienne Gallant accompagnée de Atlantic String Machine. C'est la deuxième année consécutive que la formule en ligne est privilégiée, en raison de la situation sanitaire.

Le coordonnateur de cette série de spectacles, Christian Gallant, revient au micro du Réveil sur les avantages et inconvénients, notamment financiers, de ce choix. Les spectacles virtuels sont en effet plus chers à organiser.

« Pour nous, ça a valu le coup, du côté de la visibilité. Si on avait eu nos spectacles en salle, on aurait pu avoir maximum 100 personnes. Juste les trois spectacles qui se sont déroulés, on a eu au-delà de 4500 vues. Les spectacles demeurent sur la page Facebook, on a eu des commentaires de gens qui ont tant aimé qu'ils ont voulu les revoir. »

— Une citation de  Christian Gallant

La Coopérative prévoit de poursuivre l'expérience virtuelle avec une vingtaine de performances qui seront diffusées cet automne et cet hiver.

Avec les informations de Laurent Rigaux.