•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un combat des livres pour encourager la lecture en français

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du jeudi 24 juin 2021

Un combat des livres pour encourager la lecture en français

Un combat des livres pour encourager la lecture en français

La Salon du livre à Summerside à l'Île-du-Prince-Édouard.
Le traditionnel Salon du livre de l'Île-du-Prince-Édouard n'aura pas lieu cette année, pandémie oblige.PHOTO : Radio-Canada / Denis Duschesne

Le Salon du livre qui se tient habituellement tous les deux ans n'aura pas lieu cette année. Il y aura tout de même quelques activités organisées cet été en lien avec la lecture, dont un combat des livres.

C’est un petit concours pour encourager les gens à lire en français pendant l’été, explique Lori MacAdam, coordinatrice des services de bibliothèque en français et membre du comité de programmation du Salon du livre.

Le combat des livres commence le 2 juillet et se termine le 27 août. Les participants doivent lire un minimum de trois livres parmi six titres sélectionnés, et décerner une note à chaque livre, afin de déterminer le titre le plus apprécié de l’été.
Une autre catégorie récompensera le livre le plus lu.

Les livres sélectionnés font la part belle aux auteurs et autrices québécois, avec Là où je me terre de Caroline Dawson, Les vertiges du cœur de Nathalie Roy, le premier tome de Place des érables de Louise Tremblay D’Essiambre et Nous étions le sel de la mer de Roxanne Bouchard. L’auteur québécois d’origine innue Michel Jean fait aussi partie de la sélection, avec Kukum. Et la France est également présente avec Tout le bleu du ciel de Mélissa Da Costa.

Plusieurs exemplaires de chaque livre seront disponibles à travers la province dans certaines bibliothèques publiques, à Charlottetown, Summerside, Évangéline, Tignish, Montague et Souris. Pour celles et ceux qui ne sont pas à proximité de ces bibliothèques, il est possible de les commander en ligne.

« Ça peut être transféré d’une bibliothèque à l’autre sans problème. »

— Une citation de  Lori MacAdam, coordinatrice des services de bibliothèque en français

D’autres activités sont prévues pendant cette année sans Salon du livre. Des visites virtuelles d’auteurs ont d’ores et déjà eu lieu dans les classes élémentaires. Et il y aura des promenades littéraires, avec des pages de livre affichées sur des pancartes dans les cours d’école ou dans des parcs.

Avec les informations de Laurent Rigaux.