•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Le réveil Île-du-Prince-Édouard, ICI Première.
Rattrapage du mardi 28 juillet 2020

Extrême droite au Cap-Breton :  plaidoyer pour une enquête

Des allégations sur l’implantation de l’extrême droite en Nouvelle-Écosse

Publié le 28 juillet 2020
Un homme armé d'un fusil se promène en périphérie d'une manifestation anti-racisme.
Un militant d'extrême droite armé se promène en périphérie d'une manifestation anti-racisme en Caroline du Nord, aux États-Unis.PHOTO : afp via getty images / LOGAN CYRUS

Un journal allemand fait état de l'intention d'un groupe extrémiste d'établir une communauté au Cap-Breton.

Un article publié dans l’hebdomadaire Der Spiegel, la semaine dernière en Allemagne, fait encore beaucoup jaser au Cap-Breton.

On y parle d’un projet mené par des Allemands liés à l’extrême droite qui viserait à établir une communauté au Cap-Breton.

Le congrès polonais du Canada a demandé à ce qu’on ouvre une enquête sur ces allégations.

Le politologue et directeur de l’institut Tompkins à l’Université du Cap-Breton, Tom Urbaniak, a envoyé une lettre au ministre de la Justice Mark Furey pour lui faire part de ses préoccupations.

Avec les informations de Denis Duchesne