•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un cours de boxe pour maîtriser les symptômes du parkinson

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du lundi 19 septembre 2022

Un cours de boxe pour maîtriser les symptômes du parkinson

Vivre avec la maladie de parkinson, un coup de poing à la fois

Denise Black et son mari George au gymnase.
Denise Black et son mari George sont devenus de grands amateurs de boxe.PHOTO : Radio-Canada / Frédéric Projean
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 20 septembre 2022

À défaut de vaincre la maladie, un programme de boxe spécialement destiné aux gens atteints de la maladie de Parkinson permet de freiner sa progression, en plus d'aider avec les conséquences mentales de la maladie.

Rock Steady est un programme américain, adapté dans le Grand Sudbury par l’entraîneur de réputation nationale Gord Apolloni.

Chaque semaine, il accueille une dizaine de participants : autant des gens qui vivent avec le parkinson que des membres de leur famille.

Denise Black, une des participantes, a constaté un grand changement pour son mari George, depuis qu’il s’entraîne à ce sport.

« Au début, son [équilibre] n’était pas très bien. Il avait beaucoup de mouvements involontaires. Depuis quatre ans, on dirait qu’il a plus de force.

 »

— Une citation de  Denise Black, participante dont le mari souffre de parkinson

Avantages

Professeure et chercheure à l’Université d’Ottawa spécialisée dans la maladie de parkinson, Julie Nantel voit plusieurs avantages dans la pratique de la boxe pour ceux et celles qui sont atteints de cette maladie neurodégénérative.

« Ce qu’on va chercher, ce sont des composantes avec des déplacements multidirectionnels, comme bouger rapidement par en avant et en arrière, et ce sont des mouvements importants dans la vie de tous les jours.

 »

— Une citation de  Julie Nantel, professeure, École des sciences de l'activité physique, Université d'Ottawa

L’important chez ceux et celles atteints de la maladie de Parkinson, dit-elle, c’est de continuer à bouger, et de rechercher des activités à haute intensité.

La marche est une option intéressante, les cours de boxe, même de façon virtuelle s’il n’y a pas de gymnase à proximité, et même le tennis léger ( pickleball) sont des options intéressantes ,selon elle.