•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Des vols à venir entre Thunder Bay et Greenstone ?

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mardi 13 septembre 2022

Des vols à venir entre Thunder Bay et Greenstone ?

Bientôt le retour des vols réguliers entre Greenstone et Thunder Bay ?

Bureaux administratifs de Greenstone vus de l'extérieur.
Les responsables municipaux de Greenstone se réjouissent de l’arrivée potentielle d’une liaison aérienne régulière entre Greenstone et Thunder Bay.PHOTO : Radio-Canada / Francis Bouchard
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 13 septembre 2022

Il pourrait bientôt être très rapide de voyager entre Greenstone et Thunder Bay. Le conseil municipal de Greenstone a demandé à ses fonctionnaires de finaliser une entente avec Perimeter Aviation.
L'entreprise souhaite offrir trois vols par semaine entre ces deux communautés du Nord-Ouest de l’Ontario.

L’entente actuellement en négociation prévoit que la compagnie aérienne sera exempte de frais d’utilisation de l’aéroport pour les six prochains mois.

Les frais de la campagne de publicité pour faire la promotion du service seraient aussi partagés entre les deux partenaires.

Le maire adjoint de Greenstone, James McPherson, se réjouit de l’arrivée potentielle d’une liaison aérienne régulière entre Greenstone et Thunder Bay, d’autant plus que Perimeter Aviation prévoit synchroniser ses vols avec ceux à destination et en provenance de Toronto.

« Que ce soit pour le secteur minier avec l’ouverture de Greenstone Mine, avec le tourisme, de pouvoir les accueillir directement à Greenstone, c’est formidable.

 »

— Une citation de  James McPherson, maire adjoint, Greenstone

Il mentionne également l’importance d’avoir des avions qui atterrissent directement à Greenstone pour les professionnels de la santé à l’hôpital.

Sans compter que plus de vols à l’aéroport signifient également que la municipalité recevra plus d’argent pour l’entretenir, ajoute M. McPherson.

Il succédera d’ailleurs à Rénald Beaulieu comme maire de la municipalité à la fin du mois d’octobre.

Éric Lamontagne pose pour une photo.

Éric Lamontagne est le directeur général de la mine Greenstone Gold.

Radio-Canada / Bienvenu Senga

Travailleurs miniers

Le directeur général de la mine Greenstone Mine, Éric Lamontagne, ne voit lui aussi que des avantages à ce qu’un service aérien régulier s’établisse à Greenstone.

Si certains employés temporaires et visiteurs de la mine utilisent déjà des avions privés pour se rendre dans le Nord-Ouest à l’occasion, les travailleurs sur rotation pourront, eux, retourner à la maison plus régulièrement.

« La route est assez dangereuse avec plusieurs transports lourds. C’est quand même 3 heures, 3 heures 30 de transport. S’ils vont de l’avant, c’est certain qu’on pourrait l’utiliser et que ça nous avantagerait.

 »

— Une citation de  Éric Lamontagne, directeur général Greenstone Gold

Date de lancement à venir

Aucun échéancier n’a été fixé pour la conclusion de l’entente entre Perimeter Aviation et la municipalité de Greenstone.

Puisque le dossier est bien avancé, le maire adjoint James McPherson s’attend à un dénouement très rapidement.

Au moment de la rédaction de ce reportage, Radio-Canada n’a pas été en mesure de joindre Perimeter Aviation.