•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Marc Lafleur se joint au Titan d'Acadie-Bathurst comme entraîneur-adjoint

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mardi 5 juillet 2022

Marc Lafleur se joint au Titan d'Acadie-Bathurst comme entraîneur-adjoint

Marc Lafleur joint les rangs du Titan d’Acadie-Bathurst

L’entraîneur-chef et directeur général, Marc Lafleur avec son fils Ethan
L’entraîneur-chef et directeur général, Marc Lafleur avec son fils Ethan, en 2017.PHOTO : Marc Lafleur/Facebook
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 5 juillet 2022

« Un entraîneur, c'est comme un joueur aussi, dans le sens que tu veux atteindre le prochain niveau si tu en es capable », affirme Marc Lafleur, le nouvel entraîneur adjoint du Titan d'Acadie Bathurst. Au micro de Frédéric Projean, il explique pourquoi il ne pouvait pas refuser l'offre de joindre cette équipe du Nouveau-Brunswick.

L’homme de hockey de 46 ans originaire de Hearst, à peine revenu dans le nord de l’Ontario pour la saison 2021-2022 des Voodoos de Powassan (NOJHL) quitte à nouveau la région. Marc Lafleur effectue aussi un retour dans la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) , où il a œuvré comme entraîneur adjoint des Huskies de Rouyn-Noranda pendant 2 ans, au milieu des années 2000.

C’est un défi qu’il ne pouvait pas refuser, d’autant plus qu’il retrouve l’entraîneur-chef et directeur général du Titan, Jason Clark avec qui il avait noué des liens de l’équipe Canada Est et la formation de hockey junior de Carleton Place, dans l’Est ontarien. Ils partagent la même philosophie.

Il quitte néanmoins avec regret la Northern Ontario Junior Hockey League, où il avait connu beaucoup de succès dans le passé comme entraîneur-chef des Lumberjacks de Hearst et des Gold Miners de Kirkland Lake, avant de s’en aller une saison dans la région d’Ottawa. Même s’il n’a passé qu’un an à la barre de Voodoos de Powassan, il a pu constater à quel point le niveau de jeu s’était amélioré.

« C’est une ligue qui, dans les derniers 5 ans, a atteint des niveaux jamais atteints en termes de qualité de joueurs. Il y a de plus en plus de joueurs qui vont au prochain niveau, comme au junior majeur ou au collège.  »

— Une citation de  Marc Lafleur, entraîneur adjoint du Titan d'Acadie-Bathurst

Les pieds dans les Maritimes, le cœur au nord de l'Ontario

Marc Lafleur insiste sur la grande classe de l’organisation des Voodoos de Powassan, dont il vante les propriétaires. Il n'écarte d’ailleurs pas un retour éventuel avec la formation.

En attendant, il séjourne dans l’entourage du Titan d’Acadie-Bathurst, qu’il aide pour le repêchage de la Ligue de hockey junior majeure du Québec. L’entraîneur adjoint n’occupe pas un rôle dans la gestion de l'équipe ni comme recruteur, mais il entend bien faire ses recommandations sur quelques joueurs du nord de l’Ontario qui pourraient peut-être aider sa nouvelle équipe.

Remplacement

Les Voodoos n'ont pas perdu de temps à la suite du départ de Marc Lafleur. Ils ont nommé Peter Goulet à titre d'entraîneur-chef et de vice-président aux opérations hockey. Il compte près d'une vingtaine d'années d'expérience au hockey junior.