•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

L'importance des petits partis politiques en Ontario

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mardi 24 mai 2022

L'importance des petits partis politiques en Ontario

Partis politiques secondaires : une voix pour ceux et celles qui souhaitent être entendus

Une femme installe des affiches à l'entrée d'un bureau de scrutin.
Les chefs devront convaincre les électeurs du Nord qu'ils partagent leurs préoccupations.PHOTO : La Presse canadienne / MARTA IWANEK
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 24 mai 2022

Même si les quatre principaux partis politiques ontariens ont récolté près de 98 % des suffrages lors des élections provinciales de 2018 dans certaines circonscriptions du nord de l'Ontario, il ne faut pas sous-estimer l'apport des partis marginaux à la démocratie.


C’est l'avis de la politologue Geneviève Tellier, de l'Université d'Ottawa, interviewée par Le Matin du Nord sur l’importance des partis secondaires en campagne électorale.

« Une personne qui veut se présenter en campagne électorale pour une élection pour débattre d’idées doit pouvoir le faire. Je me verrais mal dans un système démocratique où on limiterait le nombre de partis. Cela dit, il y a des conditions à remplir. Ce n’est pas parce que vous voulez vous présenter ou fonder un parti que vous pouvez le faire tout de suite. »

— Une citation de  Geneviève Tellier, politologue, Université d'Ottawa
Une femme prend des notes en consultant le document budgétaire.

La politologue Geneviève Tellier lors du huis clos du budget de l'Ontario 2019

Radio-Canada / Rozenn Nicolle

Convictions

Se présenter pour un parti qui compte peu de candidats, c’est la voix qu’ont choisie les sœurs Fauzia et Nadia Sadiq, de Val Rita. Elles sont candidates du Ontario Provincial Confederation of Regions Party dans les circonscriptions de Mushkegowuk - Baie-James et Timmins. Une façon, disent-elles, de mettre de l’avant plusieurs de leurs convictions, dont celle de mieux représenter la population qui souffre d’un manque de logement.

« Ils (les membres du parti) donnent toujours une chance à des gens qui n’en ont jamais eu, qui ont connu la pauvreté, comme moi. Et la fondatrice (Eileen Butson, aujourd’hui décédée) m’a donné une chance de m’exprimer, une plate-forme. »

— Une citation de  Fauzia Sadiq, candidate, Ontario Provincial Confederation of Regions Party

Lors de la dernière élection en 2018, Fauzia Sadiq a récolté 13 votes.

Les élections en Ontario auront lieu le 2 juin.

Quelques partis présents sur les bulletins de vote dans le nord de l’Ontario cette année :

  • New Blue
  • Parti Ontario
  • Consensus
  • Libertarien de l'Ontario
  • Aucune de ces Réponses Démocratie Directe Parti
  • P O N