•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement.
Projet audio seulement.
Rattrapage du mercredi 10 mars 2021

Un natif de Nipissing Ouest à l'émission Top Chef Canada

De « caller de bingo » à l'un des chefs cuisiniers les plus réputés au Canada

Publié le 10 mars 2021
Stéphane Levac dans son habit de chef-cuisinier.
Stéphane Levac est fier d'être originaire du Nord de l'Ontario. Il compte encore de nombreux amis à Sturgeon Falls et à Timmins.PHOTO : Food Network Canada

Longtemps « caller de bingo », de sang autochtone, et originaire d'une communauté davantage reconnue pour sa poutine et ses pogos que pour sa fine gastronomie, le chef cuisinier Stéphane Levac tentera de confondre les sceptiques, en participant ce printemps à la compétition culinaire Top Chef Canada, présenté au Food Network.

Grand amateur de basketball, Stéphane Levac avait d’abord une réputation de sportif plutôt que gastronome par ses amis de Sturgeon Falls, pendant son enfance. La cuisine était loin d'être parmi ses priorités et ses intérêts.

Ils risquent d'être très surpris à partir du 19 avril, en le voyant en action dans la cuisine de Top Chef Canada.

Au fil des années, grâce notamment à sa conjointe Sarah Morrison avec qui il a ouvert un service de traiteur, il s'est découvert une passion pour la cuisine. Le chef autodidacte est maintenant aux fourneaux du restaurant Maritime Express Cider à Kentville, en Nouvelle-Écosse.

« On offre des pogos et des poutines au resto. Il faut toujours que je [me souvienne] d'où je viens. »

—  Stéphane Levac, chef exécutif, Maritime Express Cider
Stéphane Levac dans une cuisine.

La passion de la cuisine de Stéphane Levac s'est développée sur le tard, en quittant le nid familial.

Facebook: Stéphane Levac

Inspiration

Stéphane Levac s'est laissé convaincre de participer à Top Chef Canada par une de ses consoeurs-chef cuisinière de l'Atlantique, elle-même une ancienne concurrente de la compétition culinaire.

Il souhaite, en se démarquant lors de l'émission, inspirer la communauté de Nipissing Ouest.

« Jamais je n'aurais imaginé être sur une scène comme Top Chef. Et je pense que ça donne de la fierté et de l'espoir aux plus jeunes de savoir que quelqu'un de Sturgeon Falls peut faire quelque chose de sa vie. »

—  Stéphane Levac, participant, Saison 9 de Top Chef Canada
Casserole de thé, avec du sumac, des bleuets, des baies de genièvre, du cannabis, et du sirop de pin.

Sur la page Facebook de Stéphane Levac, cet appétissant thé concocté avec notamment du sumac, des bleuets, des baies de genièvre, du cannabis, et du sirop de pin.

Facebook: Stéphane Levac

Honte de ses racines autochtones

La vie du chef-vedette n'a pas été un long fleuve tranquille.

Il a été adopté dès sa naissance par une famille francophone de Nipissing Ouest, qui y habite toujours et avec lesquels il est toujours en contact.

Il a aussi des racines autochtones, qu'il a longtemps essayé de cacher plus tôt dans sa vie, dans le nord de l'Ontario. Aujourd'hui, il est fier d'être autochtone.

Il a renoué avec cet aspect de sa vie en communiant avec la nature, dans la forêt et sur le bord de la mer, en Nouvelle-Écosse. Il incorpore le plus que possible les ingrédients chers aux Premières nations dans ses recettes.

Ça me donne une connexion avec mes origines. C'est quelque chose que j'ai trouvé récemment, quand je suis déménagé en Nouvelle-Écosse. Je n'ai plus rien à cacher, affirme-t-il.

Stéphane Levac n'est pas le 1er participant du nord de l'Ontario à concourir à Top Chef Canada. En 2019, le chef Hayden Johnston, originaire de Thunder Bay, s'était classé parmi les 4 finalistes.