•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Renée Loyer, récipiendaire d'une bourse Sally-Spence

Le matin du Nord, Ici premiere
Audio fil du jeudi 22 juin 2017

Renée Loyer, récipiendaire d'une bourse Sally-Spence

Un appartement qui donne des ailes

Renée Loyer, dans la chambre de son appartement.
Renée Loyer est très fière du chemin parcouru depuis qu'elle a quitté le foyer familial.PHOTO : Radio-Canada / Frédéric Projean
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 22 juin 2017

À l'âge où certains jeunes adultes se complaisent chez leurs parents, Renée Loyer n'avait qu'un souhait : quitter le nid familial. Les défis allaient être encore nombreux pour la jeune femme atteinte de la spina-bifida, mais son nouvel appartement lui a plutôt donné des ailes.

Le Matin du Nord l'a visité chez-elle dans son immeuble d'appartements adaptés, où elle habite depuis 2 ans.

Elle venait de recevoir une bourse du Centre de traitement pour enfants d'Horizon Santé-Nord, pour se procurer un fauteuil mobile mieux adapté à sa condition.

« Être partie de chez moi, c'est une indépendance et une victoire. Parce que je peux faire plus de choses par moi-même plus ou moins quand je veux. »

— Une citation de  Renée Loyer, 25 ans, atteinte de spina bifida

Colocataires

Avoir son appartement ne veut pas dire vivre seule.

Dans son unité, Renée Loyer partage son quotidien avec trois colocataires, qui ont toutes des limitations physiques comme elle.

Puisqu'elle ne peut pas utiliser ses jambes, elle doit aussi accommoder son horaire en fonction des services qui lui sont offerts pendant la journée, par exemple à l'heure du levée et du coucher.

« J'aime beaucoup ça la vie de groupe, parce qu'on est toutes des filles. On s'arrange bien, l'atmosphère est super. On a du fun! »

— Une citation de  Renée Loyer

Le nouveau fauteuil motorisé de Renée Loyer lui permettra d'être plus haute.

Radio-Canada / Frédéric Projean

Plus haute

La jeune femme pourra profiter encore plus de la vie très bientôt.

Grâce à la bourse Sally-Spence, remise par le Centre de traitements, son fauteuil motorisé lui permettra de joindre des objets plus hauts sur les étagères ou dans les armoires.

« Sans ça, il fallait que je dépende sur les gens qui travaillent avec nous. Avec cette nouvelle fonction, je vais pouvoir faire plusieurs choses que je ne pouvais pas faire. »

— Une citation de  Renée Loyer

Renée Loyer devrait recevoir son fauteuil motorisé dans les prochaines semaines.