•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

« L'Écho de l'écume » au Théâtre du Nouvel-Ontario

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mercredi 23 novembre 2022

« L'Écho de l'écume » au Théâtre du Nouvel-Ontario

La pièce L’écho de l’écume mêle musique et art visuel au théâtre

Édith Beauséjour et Karine Gaulin sont de profil, et se font face l'une à l'autre en tenant un accessoire de théâtre dans leurs mains.
Les co-créatrices et interprètes du spectacle L'Écho de l'écume : Édith Beauséjour et Karine Gaulin.PHOTO : Isaac Gayosso Chavez
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 24 novembre 2022

Des élèves d’écoles francophones du Grand Sudbury découvrent le spectacle L’écho de l’écume présenté au Théâtre du Nouvel-Ontario. Les co-créatrices et interprètes du spectacle, Édith Beauséjour et Karine Gaulin, partagent en entrevue ce qui les a inspirés à incorporer plusieurs formes artistiques à leur pièce. Le journaliste culturel Daniel Aubin les a rencontrés après avoir assisté à l’une des représentations.

L’écho de l’écume est une co-création des Chemins errants et d’Emmanuelle Calvé, il s’agit d’un spectacle à l’intention d’un jeune public d’environ 3 à 9 ans.

Il s’agit d’une œuvre théâtrale qui incorpore plusieurs formes artistiques, la poésie, le mouvement, les arts visuels avec la peinture, et la musique avec des chants de marins.

« L’idée de départ, en fait, c’était d’emmener les arts visuels sur la scène, puis de faire en sorte qu’on passe à travers tous les paysages qui peuvent se déployer quand on est en mer. Des fois, c’est tout calme, des fois, c’est la tempête, il y a des changements brusques. »

— Une citation de  Karine Gaulin, artiste

Lorsqu’elles ont créé ce spectacle, elles étaient à la fois jeunes mères et artistes.

On essayait de voir comment on pouvait amalgamer tous ces paysages intérieurs là que l’on porte comme femme […] Il y avait le fait d’explorer le voyage en mer, mais aussi d’explorer nos paysages intérieurs de femmes pieuvres. Explique-t-elle.

Les représentations scolaires ont lieu toute la semaine à la Place des arts du Grand Sudbury du 21 au 25 novembre.

Il y a également une représentation grand public le samedi 26 novembre à 10 h 30.

L'entrevue a été diffusée en deux parties. Pour y accéder :