•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

COVID-19  :  l'industrie touristique et la levée des restrictions frontalières

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mardi 27 septembre 2022

COVID-19  :  l'industrie touristique et la levée des restrictions frontalières

Un avenir plus optimiste pour l'industrie touristique du Nord-Ouest

Un voilier flotte sur les rives d'une baie, tout près d'un phare. Il y a environ une vingtaine de personnes à bord du navire.
Un des vaisseaux de Sail Superior accueille un groupe touristique sur les rives du lac Supérieur, à Thunder BayPHOTO : Avec l'autorisation de Gregory Héroux
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 28 septembre 2022

Sail Superior, qui dispose de bateaux à voiles sur le lac Supérieur à Thunder Bay, est l'une des entreprises touristiques nord-ontariennes qui a connu d'importantes pertes de revenus à cause de la pandémie et de la fermeture des frontières. Son propriétaire Gregory Héroux a réagi à la levée des restrictions à l'émission Le matin du Nord.

Il salue la levée des restrictions frontalières, mais demande au gouvernement de faciliter le redressement en ce qui concerne notamment les prêts à long terme.

Selon le groupe de travail composé de Nature and Outdoor Tourism Ontario, Destination Northern Ontario et la Tourism Industry Association of Ontario, l’industrie touristique du Nord de l’Ontario a perdu 100 millions de dollars de revenus en raison des restrictions aux frontières.

La levée de ces restrictions le 1er octobre est une bonne nouvelle pour Gregory Héroux et son entreprise, dont un tiers de clients proviennent des États-Unis et d’autres pays étrangers.

« L’ouverture des frontières, c’est une bonne nouvelle pour nous. Même si c’est à la fin de la saison. On ne recevra plus de clients avant le printemps. On ne peut pas en tirer avantage tout de suite. »

— Une citation de  Gregory Héroux, propriétaire de l'entreprise Sail Superior

Bien que la suppression des mesures frontalières arrive alors que la saison touristique tire à sa fin, c’est une nouvelle qui donne espoir à M. Héroux pour l’avenir de son entreprise.

Les clients des États-Unis et d'ailleurs peuvent maintenant commencer à faire des réservations pour leurs vacances de l’année prochaine, lance-t-il.