•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Les francophones toujours aux études à la Laurentienne

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du jeudi 12 mai 2022

Les francophones toujours aux études à la Laurentienne

Les francophones de l’Université Laurentienne veulent se faire voir et entendre

Hemliss Konan à l'Université Laurentienne.
Hemliss Konan et ses collègues souhaitent ramener la fierté francophone à l'Université Laurentienne.PHOTO : Gracieuseté: Université Laurentienne
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 13 mai 2022

Malgré la disparition de presque 30 programmes en français à l'Université Laurentienne l'an dernier, les francophones y sont toujours présents et ils entendent bien continuer à faire leur place.

Voilà le message du nouvel exécutif de l’Association des étudiants et étudiantes francophones, en poste depuis le début du mois de mai.

Hemliss Konan, étudiante originaire de la Côte d’Ivoire, occupe la présidence de l’Association. Elle admet avoir de grands défis, surtout à la suite de la purge des programmes en français l’an dernier.

« Il y a un certain désintéressement des francophones à l’endroit de l’Association. Un des grands défis serait de rassembler la francophonie et de plus promouvoir la francophonie sur le campus Laurentienne, parce que ça a toujours été un combat et ça le demeure. »

— Une citation de  Hemliss Konan, présidente, AÉF
Hemliss Konan.

Les compressions à l'Université Laurentienne ont causé une vague d'inquiétude chez l'étudiante internationale Hemliss Konan.

Soumise par Hemliss Konan

Patience

El Hadji Baye Dame Diop est vice-président des affaires et services socioculturels. L'ancien étudiant à l’Université de Sudbury souhaite bien représenter les francophones, non seulement ceux qui fréquentent l’Université Laurentienne, mais aussi ceux de la communauté.

« La situation rarissime vécue l’an dernier a été bouleversante. Là, on essaye de faire de notre mieux pour survivre et faire en sorte que la langue française soit soutenue et faire en sorte que ça revienne à l'avant, même si ça demande du temps. »

— Une citation de  El Hadji Baye Dame Diop, vice-président des affaires et services socioculturels, AÉF
Le logo de l'Association des étudiants francophones de l'Université Laurentienne.

L'Association des étudiants francophones de l'Université Laurentienne de Sudbury rejette le projet d'une université de langue française au centre-ville de Toronto.

site web Université Laurentienne

Statistiques

Dans un échange de courriels avec Radio-Canada, l’Université Laurentienne affirme que 33 programmes d’études en français sont toujours offerts. Les francophones représentent un peu plus de 20 % de sa clientèle.