•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Conférence de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mercredi 26 janvier 2022

Conférence de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario

Des membres de l’AMRO font part de leurs préoccupations

La mairesse de Val Rita-Harty, Johanne Baril, pose à côté d'un érable planté au parc de Val Rita.
La mairesse de Val Rita-Harty, Johanne Baril.PHOTO : Radio-Canada / Francis Bouchard
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 26 janvier 2022

Un millier de délégués des quatre coins de la province participent la conférence de l'Association des municipalités rurales de l'Ontario (AMRO). Les participants ont alors l'occasion de rencontrer des ministres et des adjoints parlementaires de la province pour discuter de questions qui les préoccupent.

Des membres de tous les partis politiques ont participé à la conférence qui a eu lieu du 23 au 25 janvier. Le premier ministre ontarien Doug Ford et le ministre des Affaires municipales Steve Clark étaient au rendez-vous.

Le ministre Clark qui a d’ailleurs annoncé près de 30 millions $ pour la troisième phase de son programme de modernisation des communautés rurales et de plus petites taille.

« Dans les dix prochaines années, va avoir une augmentation d’environ 2 millions de populations [...] On s’attend aussi à ce qu’il y ait plusieurs personnes du sud de l’Ontario qui migrent vers le Nord, surtout post COVID . C’est sûr qu’on va les accueillir à bras ouverts, mais il y a une pénurie de logements. »

— Une citation de  Johanne Baril, mairesse de Val Rita-Harty

Récemment, un groupe de travail pour le réseau de transport le Nord ontarien a été mis sur pied. Par l’entremise du bouche-à-oreille, le premier ministre a eu vent du projet et a téléphoné à la mairesse de Val Rita-Harty pour lui en parler personnellement.

Ce n’était pas écrit sur mon afficheur qui c’était. C’était marqué numéro privé. Alors j’ai répondu et [Doug Ford] s’est présenté […] La conversation s’est poursuivie et quelques jours plus tard on est avec un groupe de travail, explique Johanne Baril.

La croissance de la population ontarienne, la migration de la Sud-Nord en Ontario, les changements climatiques et le développement économique étaient aussi à l’ordre du jour de la conférence.