•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Les discussions difficiles en famille au sujet de la pandémie

Le matin du Nord, Ici première
Rattrapage du vendredi 8 octobre 2021

Les discussions difficiles en famille au sujet de la pandémie

Éviter la discorde à l'Action de grâces

Des gens attablés autour de plats typiques de l'Action de grâce.
L'Action de grâce amènera potentiellement les membres d'une même famille à avoir des discussions où tous n'ont pas la même opinion.PHOTO : iStock
Le matin du Nord, Ici première
Le matin du NordPublié le 8 octobre 2021

Le long week-end de l'Action de grâces est l'occasion de se retrouver en famille. Ces rassemblements sont parfois synonymes de conversations difficiles sur des sujets controversés, surtout dans le contexte de la pandémie.

La professeure de sociologie à l'Université de Hearst à Timmins, Mélanie Girard, recommande en général d'éviter les sujets qui peuvent déclencher des conflits, comme la religion, la sexualité et la politique, lorsqu'on est à table. Elle considère que les discussions sur la pandémie peuvent entrer dans la catégorie politique.

Malgré les tensions qui peuvent survenir, Mélanie Girard tient à rappeler l'importance de ces rassemblements.

« C’est un lieu où l’on se rassemble et où l’on se reconnaît entre nous. C’est aussi des occasions pour venir consolider notre appartenance à ce groupe-là un peu plus large qu’est la famille. Surtout, ça se fait autour d’une table qui est un lieu très symboliquement investi. La table, c’est le lieu où l'on partage, c’est le lieu où l’on échange. Il y a donc quelque chose de presque sacré là-dedans. »

— Une citation de  Mélanie Girard, professeure de sociologie à l’Université de Hearst à Timmins

La sociologue indique qu'il est préférable d'éviter de tenter de convaincre l’autre lorsque son point de vue est diamétralement opposé au sien. On ne va pas convaincre l'autre. On a affaire à un dialogue de sourds, explique-t-elle.

Homéostasie familiale

Lorsqu'un conflit survient lors de rassemblements familiaux, certains auront tendance à utiliser des stratégies inconscientes pour atténuer les situations tendues.

Les familles vont avoir des espèces de mécanismes mis en place pour venir compenser. On peut penser par exemple à des personnes dans la famille qui vont faire diversion quand il y a des tensions. On peut penser à des personnes qui vont faire usage de l’humour, ajoute la professeure de sociologie à l'Université de Hearst à Timmins, qui fait référence aux théories du psychiatre américain Don D. Jackson sur l'homéostasie familiale.