•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Hausse du prix de l'essence anticipée cet automne

Le matin du Nord, Ici première
Rattrapage du jeudi 7 octobre 2021

Hausse du prix de l'essence anticipée cet automne

Prix à la pompe: comment mieux protéger les consommateurs?

Gros plan sur Dan McTeague devant une station d'essence.
Dan McTeague ne croit pas que le projet de loi sur la réglementation des prix à la pompe représente un avantage pour les consommateurs.PHOTO : Radio-Canada / CBC/Radio-Canada
Le matin du Nord, Ici première
Le matin du NordPublié le 7 octobre 2021

Alors que le NPD reproche au gouvernement Ford de ne pas avoir agi pour réglementer les prix du pétrole, le président du groupe Canadiens pour l'énergie abordable demande plutôt plus de transparence de la part des détaillants.

Les députés néo-démocrates du nord de l'Ontario reprochent à Doug Ford d'avoir ignoré un projet de loi qui aurait pu, à leur avis, protéger les automobilistes de fluctuations importantes des prix à la pompe. Ce projet de loi aurait permis à la Commission de l’énergie de l’Ontario de mieux encadrer le prix de l'essence. Les détaillants auraient entre autres été limités à une seule augmentation de prix par semaine, si le projet de loi 7 sur l'équité en matière d'établissement du prix des produits pétroliers, présenté par Gilles Bisson en 2018, avait été adopté.

Dan McTeague, le président du groupe Canadiens pour l’énergie abordable, estime plutôt que la solution serait d'exiger une plus grande transparence de la part des détaillants dans l'affichage du prix de l'essence.

« En réalité, il n’y a pas d’avantages pour les consommateurs d’avoir un système réglementé […]. Ce qui est important, c’est [une plus grande clarté] sur les prix. Quelle est la valeur du huard aujourd'hui? Quel est le prix du baril? Quelle est la marge du détaillant? »

—  Dan McTeague, président du groupe Canadiens pour l’énergie abordable

Dan McTeague, qui est aussi un ancien député libéral provincial, explique que l’augmentation actuelle des prix à la pompe est causée par la faiblesse du dollar canadien et par la taxe sur le carbone.