•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Sauvetage minier  :  explications d'un sauveteur volontaire

Le matin du Nord, Ici première
Rattrapage du mardi 28 septembre 2021

Sauvetage minier  :  explications d'un sauveteur volontaire

Comment fonctionne une opération de sauvetage dans une mine?

La mine vue de haut.
La mine Totten avait été fermée en 1972, mais Vale a réalisé des avancées technologiques lui permettant de la rouvrir en 2014.PHOTO : VALE
Le matin du Nord, Ici première
Le matin du NordPublié le 28 septembre 2021

Des mineurs coincés dans la mine Totten, une propriété de Vale, ont rejoint la surface après une longue ascension par une sortie de secours. Les mineurs ont été bloqués dans la mine pendant plus d'une journée. Une équipe de sauvetage était sur place.

Le sauveteur volontaire Alexandre Richard a expliqué sur nos ondes le déroulement des missions de sauvetage, comme celle qui a eu lieu à la mine Totten.

« De ce que je comprends de l’intervention de Sudbury, c’est qu’une des deux sorties est bloquée. La mine doit alors arrêter les opérations pour ne pas en plus avoir un risque d’incendie. C’est obligatoire d’avoir deux sorties d’urgence en tout temps, ce qui n’était pas le cas. Je crois que l’intervention n’est pas à haut risque, mais qu’elle est certainement contraignante pour toutes les parties impliquées. »

—  Alexandre Richard, Sauveteur volontaire

Même si les travailleurs sont formés pour faire face à ces situations, elles sont néamoins stressantes pour eux.

Mentalement, c’est très difficile d’être confiné pendant longtemps contre son gré dans un gros espace clos comme sous terre, explique Alexandre Richard.

En plus de l’angoisse des mineurs, il y a aussi l’inquiétude des familles à gérer lors d’événements où la sécurité des travailleurs est en péril. Un thérapeute s’assure également de rencontrer chacun des employés à leur retour à la surface.