•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Un nouveau défi pour la chef d'orchestre Mélanie Léonard

Le matin du Nord, Ici première
Rattrapage du jeudi 15 juillet 2021

Un nouveau défi pour la chef d'orchestre Mélanie Léonard

« Sudbury aura toujours une place spéciale dans mon coeur » - Mélanie Léonard

Mélanie Léonard au micro de Radio-Canada à Sudbury.
Mélanie Léonard quittera l'Orchestre symphonique de Sudbury à la fin de son contrat.PHOTO : Radio-Canada / Patrick Wright
Le matin du Nord, Ici première
Le matin du NordPublié le 16 juillet 2021

Si l'annonce de son embauche par Symphonie Nouveau-Brunswick a résonné partout au pays cette semaine, la cheffe Mélanie Léonard tient à mettre la situation au clair : il lui reste une saison complète à la barre de l'Orchestre symphonique de Sudbury et elle compte profiter au maximum de sa dernière année dans le nord de l'Ontario.

C'est avec beaucoup d'émotion que la musicienne a fait le point sur sa carrière ce matin, dans une entrevue au Matin du Nord.

Mélanie Léonard quitte la direction de l'Orchestre symphonique de Sudbury à la fin de son contrat, et surtout dans l'harmonie, assure-t-elle.
Elle sera toujours reconnaissante à l'endroit des dirigeants sudburois et de la communauté pour leur confiance et leur engagement, après son embauche dans le nord de l'Ontario en juillet 2016.

« Sudbury va toujours avoir une place spéciale dans mon cœur. C'est le premier orchestre qui m'a fait confiance dans un poste de direction musicale. Je continuerai de faire partie de la famille de l'orchestre de Sudbury. On espère que je pourrai revenir vous visiter comme cheffe invitée dans le futur. »

— Une citation de  Mélanie Léonard, directrice musicale, Orchestre symphonique de Sudbury.

Une baguette voyageuse

Si elle quitte les musiciens et les amateurs de musique classique du nord de l'Ontario après six saisons, c'est pour le mieux, souligne Mme Léonard.

Elle rappelle que de trimballer sa baguette de cheffe d'orchestre en orchestre fait partie de son métier.

« C'est toujours excitant d'avoir une opportunité de faire face à de nouveaux défis, parce qu'être musicien veut aussi dire constamment grandir, évoluer, et accueillir chaque opportunité de sortir de sa zone de confort, de prendre de la maturité. Des choses qui vont se ressentir dans notre interprétation dans la musique », dit-elle, dans un ton qui ne fait aucun doute sur la nostalgie qui l'anime en pensant à ses années à Sudbury.

La programmation de la dernière saison de Mélanie Léonard à la direction de l'Orchestre de symphonique de Sudbury n'est pas connue pour l'instant.