•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement
Projet audio seulement
Rattrapage du lundi 12 juillet 2021

Le quotidien bien occupé d'une couturière sudburoise

Les couturières sont-elles prêtes à la grande reprise des mariages?

Publié le 13 juillet 2021
Un mannequin de couture devant plusieurs robes protégées d'un plastique, suspendues sur une longue tringle.
Superior Sewing and Design est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 17 h.PHOTO : Priscilla Pilon

Les années 2020 et 2021 auront été un casse-tête pour les nombreux couples qui ont dû reporter leur mariage. Maintenant que les restrictions s'assouplissent, les couturières peuvent-elles répondre à la demande?

Sylvie Larocque, est la propriétaire de Superior Sewing and Design à Sudbury.

Au début du mois de juillet, Mme Larocque a déménagé son commerce en optant pour un espace plus grand, avec plus de fenêtres.

La couturière avait besoin d'une plus grande superficie en vue d'une année qui s’annonce assez mouvementée sur le plan des événements spéciaux, comme les mariages et les bals des finissants.

« Les mariages reprennent. Il va y en avoir beaucoup cet automne, il va probablement y en avoir beaucoup dans le Sud l’hiver prochain, puis 2022 devrait être pour les [bals des finissants] et les mariages. Ça devrait être une année pas mal explosive. »

—  Sylvie Larocque, couturière
Les deux dames assisses devant leur moulin à coudre.

Sylvie Larocque (droite) et sa couturière, Dorota (gauche)

Priscilla Pilon

L’atelier de Mme Larocque est situé sur le boulevard Lasalle dans le Grand Sudbury.