•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement
Projet audio seulement
Rattrapage du lundi 14 juin 2021

Les optométristes de l'Ontario veulent plus d'argent de la province

Des examens de la vue qui pourraient être compromis

Publié le 14 juin 2021
Vue de face d’une jeune personne effectuant un examen de la vue chez un optométriste.
L’Association des optométristes de l’Ontario demande de l’aide financière du gouvernement pour qu’il paie une plus grande part des soins de la vue.PHOTO : Associated Press / Megan Farmer

L'Association des optométristes de l'Ontario met de la pression sur le gouvernement ontarien en menaçant de retirer les services couverts par le régime d'assurance-santé de l'Ontario (OHIP) le 1er septembre prochain. Selon l'association, les frais couverts par le gouvernement sont insuffisants pour combler les coûts véritables des soins oculaires.

Les discussions entre les parties sont au point mort depuis des mois, selon les optométristes qui veulent que la province augmente sa quote-part.

D’après Dre Stéphanie Leroux, représentante francophone de l’Association des optométristes de l’Ontario, le manque d’appui financier est un enjeu qui risque de nuire à l’innovation dans les cabinets des optométristes en Ontario.

Une optométriste asiatique réalise un examen de la vue sur un homme d'origine latine dont le menton et le front sont appuyés contre un instrument pour stabiliser son visage.

Un examen de la vue est indolore et facile à obtenir, contrairement à d'autres examens médicaux,

Getty Images / Robyn Beck

« On veut ajouter à nos bureaux, on veut investir dans de nouvelles technologies, et payer nos employés de façon compétitive. Nous voyons ça comme un problème chronique qui risque de devenir pire si nous ne recevons pas d’aide financière. »

—  Dre Stéphanie Leroux, Association des optométristes de l'Ontario

Actuellement, le gouvernement paie 55 pour cent des frais de couverture de Assurance-santé de l’Ontario.

Les optométristes déboursent le reste, soit 45 pour cent.