•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement.
Projet audio seulement.
Rattrapage du mercredi 9 juin 2021

Rencontre avec l’artiste visuelle Nathalie Bertin

S’enraciner au moyen des arts visuels

Publié le 9 juin 2021
Un coussin orné de perlage autochtone
Le perlage brodé est une technique artisanale métisse dont se sert l’artiste visuelle Nathalie Bertin.PHOTO : Nathalie Bertin

La pratique artistique de Nathalie Bertin est intimement liée à l'exploration de ses racines autochtones et métisses.

D’abord formée en tant que graphiste, elle quitte le monde de la publicité afin de se concentrer sur ses propres projets artistiques. À la même époque, elle s’intéresse davantage à son héritage métis.

« On parlait souvent aussi dans la famille qu’il y avait du métissage, qu’il y avait des Autochtones dans la famille. Alors, ça m’intéressait. Et le plus que ça m’intéressait, le plus que ça m’inspirait [à faire de l’art], disons. »

—  Nathalie Bertin

En plus d’une série lumineuse de tableaux qui s’intéresse aux femmes autochtones, Nathalie Bertin explore les possibilités du perlage brodé. Son livre Loup Garou : mocassins et folklore métis rassemble une série d’œuvres de perlage qui illustrent des contes traditionnels.

Comme artiste-éducatrice, elle fait aussi le tour des écoles en Ontario afin de partager sa culture métisse avec les élèves et les enseignants.

L’entrevue avec Nathalie Bertin a été présentée en deux parties