•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement.
Projet audio seulement.
Rattrapage du mardi 8 juin 2021

Premier doctorat francophone en pharmacie en milieu minoritaire

Un nouveau programme pour assurer la relève francophone dans les pharmacies de l’Ontario

Publié le 8 juin 2021
Des pilules de différentes couleurs sortant de leur contenant sont disposées sur une table.
D'après l'Université d'Ottawa, ils estiment qu'il faudra 750 pharmaciens et pharmaciennes francophones pour combler les lacunes dans les régions hors-Québec d'ici 2026.PHOTO : iStock

L'Université d'Ottawa a récemment annoncé l'ouverture d'une nouvelle école d'études supérieures en sciences pharmaceutiques. Il s'agira de l'unique doctorat en pharmacie offert en français à l'extérieur du Québec.

Selon Sylvain Morin, gérant et pharmacien à la pharmacie Noëlville et Alban, le programme facilitera l'accès à des services pharmaceutiques en français dans le nord de l'Ontario. Il souligne que plusieurs patients qui fréquentent son commerce communiquent uniquement en français.

Le pharmacien Sylvain Morin devant les tablettes de sa pharmacie.

Francophone du Grand Sudbury, Sylvain Morin est le gestionnaire de la pharmacie d'Alban.

Radio-Canada / Frédéric Projean

« Il y a très peu de pharmaciens et pharmaciennes qui parlent français [en Ontario], et ceci peut causer un manque de communication chez le patient. […] C’est très utile de pouvoir parler à son patient dans sa langue. »

—  Sylvain Morin, gérant et pharmacien à la pharmacie Noëlville et Alban

Monsieur Morin ajoute que la langue peut représenter une barrière importante, surtout pour expliquer la terminologie médicale aux patients. L’Université d’Ottawa devrait commencer à accepter les demandes d’admission à ce programme de quatre ans à l’automne 2023.