•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement
Projet audio seulement
Rattrapage du jeudi 3 juin 2021

Un couple de Lavigne qui sait se sucrer le bec

La passion pour le miel d’un couple de Lavigne

Publié le 3 juin 2021
Une cuillère remplie de miel qui coule.
Le miel, une passion réciproque des Séguin de la ferme Creekbend à Lavigne. PHOTO : iStock / sans auteur

Le couple Tracey et Daniel Séguin, sont devenus apiculteurs en 1998. Les propriétaires de la sucrerie Séguin, ainsi que la ferme Creekbend, sont passionnés des sucres naturels.

Quand ils se sont mariés, ils ont acheté leur ferme et n’ont pas hésité à la convertir en véritable entreprise.

Anciennement, le terrain était une fraisière qui fut transformée en champ pour y accueillir des ruches d’abeilles.

Les deux apiculteurs en herbe ont débuté l’aventure avec 8 ruches.

Le rucher en compte désormais 125.

apiculteur qui récolte le miel de ses ruches

Daniel Séguin, co-propriétaire de la ferme Creekbend qui récolte le miel d'une de ses 125 ruches d'abeilles.

Tracy Séguin

Leur rôle d’apiculteurs ne s’arrête pas à la simple récolte et à la production de miel naturel.

Selon eux, ils assurent la récolte équitable du produit sucré, et protègent la santé des pollinisateurs.

Ils proposent de regrouper les ruches en un même endroit, pour éviter la propagation de maladies chez les pollinisateurs.

« Pour aider les pollinisateurs, nous pouvons planter des vivaces qui fleurissent toute la saison, au lieu de monocultures. »

—  Daniel Séguin, co-propriétaire de la ferme Creekbend

De véritables connaisseurs, les Séguin se servent du miel pour remplacer le sucre dans leurs aventures culinaires.

D’après Tracey Séguin, il faut se méfier des températures chaudes en se servant du miel dans ses recettes, pour éviter de gâcher la préparation.