•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Redéfinir la peinture avec Ashley Guénette

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du vendredi 28 mai 2021

Redéfinir la peinture avec Ashley Guénette

Ashley Guénette et la peinture sans peinture

Des petits coussins sont suspendus à l’aide de ficelles
L’œuvre « Padded Room » d’Ashley Guénette est formée de coussins récupérés par l’artiste.PHOTO : Ashley Guénette
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 28 mai 2021

L'artiste-peintre émergente Ashley Guénette poursuit sa réflexion sur la peinture avec des œuvres qui font surtout appel aux textiles.

Alors qu’elle poursuit une maîtrise en beaux-arts à l’Université de Waterloo, l’artiste nord-ontarienne est fière de s’associer au projet de la Between Pheasants Contemporary, où son tableau installatif Padded Room est en montre dans le cadre de l’exposition If You Can't Find Branches, Make Your Own.

« De mettre mes œuvres non conventionnelles dans un espace non conventionnel, c’est kind of un home run [parce que] je questionne toutes les [histoires], pas juste une. »

— Une citation de  Ashley Guénette

Remettre la peinture en question

Si Ashley Guénette travaille surtout avec les textiles dernièrement, c’est parce qu’elle souhaite repousser les limites de ce qu’on peut appeler une peinture.

Elle évoque un moment où elle a changé de direction en travaillant une première version de Padded Room, où les coussins qui forment la base de l’œuvre étaient cousus ensemble pour évoquer la forme traditionnelle d’un tableau encadré.

« J’ai tout arraché les coussins et je les ai mis ensemble plus organiquement. Et pour moi c’est encore une peinture, c’est pas une sculpture. J’essaie de changer la définition de c’est quoi une peinture. »

— Une citation de  Ashley Guénette

L’entrevue avec Ashley Guénette a été présentée en deux parties.