•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement.
Projet audio seulement.
Rattrapage du lundi 26 avril 2021

Une répartitrice vit un accouchement en direct

« Les 10 secondes les plus longues de ma vie », répartitrice au Service de police de Timmins

Publié le 26 avril 2021
Casque d'écoute déposé sur un clavier d'ordinateur.
Casque d'écoute déposé sur un clavier d'ordinateur. PHOTO : iStock

Il était 2 h 57, le matin du 19 février, lorsque le téléphone du centre de répartition des appels 911 du service de police de Timmins a sonné.

Depuis près de 8 ans, Chantal Boudreau répond aux appels. La plupart du temps, les interlocuteurs au bout du fil ont de l'angoisse, la gorge nouée par l'anxiété et la peur.

En ce matin de février, l'angoisse était bel et bien au rendez-vous, mais le dénouement en a été un de grande joie.

L'homme au bout du fil s'apprêtait à devenir papa et à accueillir lui-même sa fille, dont l'arrivée n'était pas tout à fait encore prévue. Après avoir confirmé auprès du futur papa que la tête du bébé était visible, Chantal Boudreau se souvient lui avoir dit de bien soutenir sa tête et d'être prudent parce qu'un bébé naissant peut facilement être échappé.

Il aura fallu environ 10 secondes entre la naissance de la petite et ses premiers pleurs, signe que le poupon se portait bien. Un instant qui a paru une éternité pour la repartitrice.

« Entendre la nouvelle vie qui commence, c'était toute une expérience »

—  Chantal Boudreau, répartitrice au Service de police de Timmins

Chantal Boudreau affirme que jamais elle n'oubliera l'expérience, et a d'ailleurs récemment reçu un certificat d'appréciation pour son sang-froid et le professionnalisme dont elle a fait preuve ce soir-là.