•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le matin du Nord, Ici Première.
Le matin du Nord, Ici Première.
Rattrapage du lundi 19 avril 2021

Le plan de relance économique du Grand Sudbury

Relance économique post-pandémie pour une ville du Nord 

Publié le 19 avril 2021
Des véhicules à la file sur une artère achalandée. Il y a des autobus, des camionnettes, des voiture et un taxi.
Circulation sur la rue Elm au centre-ville de SudburyPHOTO : Radio-Canada / Yvon Thériault

Rien ne fait plus plaisir au conseiller René Lapierre que de voir enfin des budgets qui seront consacrés à améliorer le service Internet à large bande dans le Grand Sudbury.

L’initiative s’inscrit dans le nouveau plan de relance économique, qui vise à revitaliser les secteurs économiques locaux, affectés par la pandémie.

Les petites entreprises ont été particulièrement touchées par les restrictions sanitaires.

Le conseiller René Lapierre pose pour une photo.

René Lapierre croit qu'il est pertinent de vérifier si le système électoral convient encore car la ville a beaucoup changé depuis 2005.

Radio-Canada / Frédéric Pepin

Je sais qu’il y en a eu pas mal plus que la norme, affirme René Lapierre. Je ne suis pas certain combien d’entreprises ont fermé pour de bon, mais n’importe qui qui ferme des portes, pandémie ou non, ce n’est pas une bonne chose.

Le conseiller du quartier 6 se dit ravi de l’engagement à améliorer les communications sans fil.

D’avoir accès au Wifi, un bon signal solide, n’importe où dans la ville, dit M. Lapierre.

Il note que le signal gagne à être amélioré pour des entreprises qui ont pignon sur rue dans les banlieues comme Chelmsford ou encore Vallée-Est.

Un affichage lumineux vert sur un écran noir affiche la mention « free wifi » (wifi gratuit).

La vulnérabilité des réseaux wi-fi est signalée depuis longtemps par les experts en cybersécurité.

iStock / phive2015

Une somme de 2,6 millions de dollars sera aussi destinée à appuyer les organismes culturels et pour stimuler le tourisme dans la région.

Je pense que c’est une chose que l’on fait le moins bien. On a 330 lacs et l’on n’a presque pas de B & B, donne M. Lapierre comme exemple de manque d’infrastructures pour attirer plus de touristes.