•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le matin du Nord, Ici Première.
Le matin du Nord, Ici Première.
Rattrapage du mardi 16 mars 2021

Comment Alain Rocherfort vit-il sa francophonie au Japon

La vie d’un francophone du Nord au Japon

Publié le 19 mars 2021
La ville de Tokyo, au Japon.
La ville de Tokyo, au JaponPHOTO : getty images/istockphoto / Tanarch

Originaire d'Astorville, Alain Rochefort vit depuis quelques années maintenant au Japon.

Un père qui tient sa fille dans ses bras.

Pour Alain Rochefort, il est important que sa fille connaisse le français et la culture franco-ontarienne et canadienne-française, même au Japon.

Alain Rochefort

Le contexte où je parle français, c’est surtout avec ma fille de trois ans, explique monsieur Rochefort. On est au Japon, donc il n’y a pas trop de communautés francophones ici. Il y en a [des francophones] à Tokyo, des petites poches ici et là. C’est surtout de la francophonie de la France. Donc, c’est très différent de [la manière dont] on parle au Canada et le franco-ontarien.

Selon monsieur Rochefort, la culture française intéresse beaucoup les Japonais, et ils vont surtout en France pour apprendre la langue et la cuisine.

Ils reviennent ensuite au Japon pour ouvrir des cafés, des restaurants, des boulangeries, et d’autres commerces où l’on parle français.

Dans le cadre du Mois de la Francophonie, Le matin du Nord vous présente des Nord-Ontariens qui se sont installés dans une autre province ou à l'étranger. Chaque mardi et vendredi, ces personnes expatriées expliquent comment ils vivent leur francophonie dans ce nouvel environnement.