•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le matin du Nord, Ici Première.
Le matin du Nord, Ici Première.
Rattrapage du mercredi 3 mars 2021

Le service d'ambulance en péril à Beardmore

Beardmore se bat pour conserver son service d'ambulance

Publié le 3 mars 2021
Une ambulance de Superior North EMS.
Est-ce que Beardmore conservera son service d'ambulance? On devrait avoir une réponse dans les prochaines semaines.PHOTO : Heather Kitching/CBC

Est-ce qu'un seul appel de détresse aux quatre jours pour un service d'ambulance justifie sa présence à temps plein dans une petite communauté? C'est la question à 800 000$ par année à laquelle devra répondre le conseil municipal de Thunder Bay, concernant le service ambulancier de la communauté de Beardmore, qu'elle dessert.

La communauté de Beardmore, qui fait partie de la ville de Greenstone, est située le long de la route transcanadienne 11 dans le nord-ouest de l'Ontario, entre Geraldton et Nipigon.

Elle compte près de 500 habitants, en plus des nombreuses communautés autochtones qui vivent dans la région.

Son service ambulancier est en péril depuis un rapport produit par la firme Performance Concepts pour la ville de Thunder Bay, publié il y a quelques semaines, qui signale un taux d'utilisation de 3 % de la station d'ambulance de Beardmore.

La firme affirme aussi que l'édifice est en très mauvaise condition et devrait être remplacé à grands coûts.

L'une des recommandations faites par Performance Concepts au conseil municipal est d'offrir un service réduit pour répondre aux urgences paramédicales à Beardmore : 10 heures par jour, 5 jours par semaine.

Le maire de Greenstone Rénald Beaulieu s'inquiète de la fermeture potentielle de la station d'ambulance et d'un service réduit du service.

« Une vie sauvée ça n'a pas de prix. C'est l'attitude des gens qui habitent dans la région. Il faut desservir nos gens. »

—  Rénald Beaulieu, maire de Greenstone
Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu, attendait ce signe depuis longtemps.

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu, attendait ce signe depuis longtemps.

Radio-Canada Martine Laberge

Hiver et tourisme

Le maire rappelle que les distances sont au coeur des préoccupations.

En cas d'urgence, il calcule que l'ambulance la plus près mettrait environ 1 heure à 1 heure 30 simplement pour venir sur les lieux, et qu'il faudrait la même durée pour transporter la personne à l'hôpital le plus près, à Geraldton ou à Nipigon.

En hiver, les conditions routières sont périlleuses sur la route 11, alors qu'en été, les touristes sont nombreux à fréquenter la région, rappelle le maire de Greenstone.

Une invitation à une manifestation.

La communauté de Beardmore se mobilise pour sauver son service d'ambulance.

Facebook: Save the Beardmore Ambulance

Schreiber ou Terrace Bay?

Il n'y a pas que la station d'ambulance de Beardmore susceptible de fermer.

Le rapport remis au conseil municipal de Thunder Bay suggère aussi de fusionner celles de Schreiber et de Terrace Bay.

Le conseil municipal de Thunder Bay se penchera sur les services médicaux d'urgence dans la région de Supérieur Nord au mois d'avril, selon Wayne Gates, chef des services médicaux d'urgence pour la ville de Thunder Bay.