•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le matin du Nord, Ici Première.
Le matin du Nord, Ici Première.
Rattrapage du vendredi 4 décembre 2020

Les sapins naturels trouvent facilement preneurs malgré la pandémie

Les sapins naturels trouvent facilement preneurs malgré la pandémie

Publié le 4 décembre 2020
Deux hommes manipulent un sapin
Dix fois plus de sapins de Noël ont été vendus à la fin du mois de novembre, selon M. Guénard.PHOTO : CBC

Les sapins naturels n'ont jamais été aussi populaires cette saison, selon les producteurs de ces arbres de Noël. La demande a augmenté de 25 % cette année, affirme l'organisme Christmas Tree Growers of Ontario.

La pandémie ne serait pas étrangère à ce regain de popularité.

Normand Guénard travaille pour la ferme Copeman, où l’on peut aller nous-mêmes chercher notre arbre cultivé à Sundridge, au sud de North Bay. Il aime voir des parents avec leurs enfants venir choisir leur arbre de Noël.

Ils passent environ deux heures à la ferme, explique-t-il.

Le Québec produit environ 1,2 million d'arbres de Noël naturels par année.

Le Québec produit environ 1,2 million d'arbres de Noël naturels par année.

Radio-Canada

Il existe une aire de jeux pour les enfants et la propriétaire offre aussi des biscuits qu’elle cuisine pour grands et petits.

Esprit des fêtes hâtif cette année

Pour oublier la COVID-19, il semble que les familles aient décidé cette année d’accueillir Noël plus rapidement chez eux.

On a vendu 10 fois plus d’arbres [au cours de] la dernière fin de semaine de novembre, par rapport aux années précédentes, dit M. Guénard.

Selon lui, l’isolement se brise quand des familles viennent couper leur arbre de Noël, car elles peuvent passer du temps à l’extérieur, en toute sécurité avec distanciation sociale.