•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Comment Olivier Palkovits est devenu « Will Powers »

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mardi 1 décembre 2020

Comment Olivier Palkovits est devenu « Will Powers »

La musique visible de Will Powers

Les pochettes des deux albums où les sont aussi inscrites les paroles des chansons
Olivier Palkovits a lancé les albums « Burning Hands » et « Same » de manière simultanée. PHOTO : Courtoisie
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 1 décembre 2020

Olivier Palkovits voit la musique.

L’auteur-compositeur-interprète de Sudbury s’identifie énormément avec le concept de la synesthésie, un phénomène de la perception où les différents sens se confondent.

« Quand j’écris de la musique, je vois ça. C’est pas mal visuel dans ma tête puis je vois [la musique] un peu comme un environnement [...], surtout au niveau des textures. »

— Une citation de  Olivier Palkovits

De « Pharos of Alexandria » à « Will Powers »

Ayant lancé deux albums en même temps tout récemment, Olivier Palkovits profite de l’occasion pour mieux faire connaître son nouveau nom d’artiste : Will Powers.

On peut désormais trouver sa production musicale sous ce nom, incluant l’album Flowers of Atacama qu’il a enregistré en 2017 sous le nom d’artiste Pharos of Alexandria et qui lui a valu le prix de l’album le plus remarquable aux Prix de la musique et du film du Nord de l’Ontario.


Ses nouveaux albums Burning Hands et Same sont disponibles sur les plateformes de diffusion depuis le 12 novembre 2020.

L’entrevue avec Olivier Palkovits a été présentée en deux parties