•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Outiller le personnel de la santé à pratiquer un avortement

Le matin du Nord, Ici premiere
Rattrapage du mardi 22 septembre 2020

Outiller le personnel de la santé à pratiquer un avortement

Préparer le personnel de la santé aux avortements

Un médecin  marche dans un corridor d'hôpital
Un médecin marche dans un corridor d'hôpitalPHOTO : Radio-Canada
Le matin du Nord, Ici premiere
Le matin du NordPublié le 22 septembre 2020

Martha Paynter, une chercheuse à l'Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, vient de monter un cours de interdisciplinaire qui se concentre sur l'interruption de la grossesse, une première au Canada dans le milieu universitaire.

Si l’avortement est enseigné et prodigué couramment dans les établissements de santé au Canada, les différents professionnels du milieu ne sont pas toujours préparés à répondre aux besoins de la clientèle qui viennent recevoir ce soin.

« L’avortement c’est un soin normal, un soin commun, un soin sécuritaire et ce n’est pas spécialisé. C’est un soin que tout le personnel de la santé doit être confortable de prodiguer. »

— Une citation de  Martha Paynter, infirmière et chercheuse à l’université Dalhousie

Elle affirme que lorsque ce traitement fera partie de l’éducation normale des professionnels de la santé, que ce soin pourrait être mieux compris et accepté par le public.