•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le matin du Nord, Ici Première.
Le matin du Nord, Ici Première.
Rattrapage du lundi 13 juillet 2020

Saison difficile pour les bleuets dans le Grand Sudbury

Saison difficile pour les bleuets dans le Grand Sudbury

Publié le 13 juillet 2020
IMG_3314
bleuets sauvages du Grand Sudbury | Greater Sudbury Wild BlueberriesPHOTO : Radio-Canada / Yvon Theriault

Plus petits et moins nombreux qu'à l'habitude, les bleuets du Grand Sudbury sont plus rares cette année, et ce sont les consommateurs qui en payeront la note.

Arthur Choquette est vendeur de bleuets le long de la route 69 depuis plusieurs années.

Il affirme que le gel dans la région au début du mois de juin, les ravages d'une espèce de chenilles dans les bois dans les dernières semaines, et la diminution du souffre dans la nature limitent la quantité de petits fruits bleus cette saison.

« La récolte ne va pas très bien. On a eu un printemps froid et long. On a eu des gelées au commencement de juin. »

—  Arthur Choquette, vendeur de bleuets
IMG_1038

bleuets sauvages du Grand Sudbury | Greater Sudbury Wild Blueberries

Radio-Canada / Yvon Theriault

Hausse de prix?

M. Choquette estime que la pluie attendue dans les prochains jours pourrait aider à la production de bleuets. Malgré tout, il s'attend à ce que certains cueilleurs en profitent pour augmenter leurs prix.

« Je sais que c'est dur cueillir des bleuets, mais il ne faut pas ambitionner. Il y a bien des gens qui ne sont pas capables de les cueillir, mais d'autres qui n'ont pas les moyens de les acheter. »

—  Arthur Choquette, vendeur de bleuets

Arthur Choquette affirme ne pas avoir augmenté ses prix depuis une dizaine d'années. Le commerçant dit avoir reçu de la pression de certains vendeurs de bleuets pour qu'il les augmente, mais il insiste pour qu'ils demeurent accessibles.