•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

L'école d'architecture McEwen et le concours mondial de conception Sudbury 2050

Le matin du Nord, Ici première
Rattrapage du jeudi 28 mai 2020

L'école d'architecture McEwen et le concours mondial de conception Sudbury 2050

Se projeter dans la ville du futur par l’architecture

Une rue du centre-ville de Sudbury. Les voitures sont en mouvement. Au loin, le château d'eau de Sudbury.
Le centre-ville de SudburyPHOTO : Radio-Canada / Yvon Thériault
Le matin du Nord, Ici première
Le matin du NordPublié le 28 mai 2020

L'École d'architecture McEwen de l'Université Laurentienne, à Sudbury, invite le public à participer à un concours d'idées en design urbain en présentant une vision claire pour le développement du centre-ville de Sudbury d'ici à l'année 2050.

Les concours d'architectes ne sont pas nouveaux. On y invite les architectes et designers urbains à déposer des idées pour la conception de bâtiments ou d’espaces publics adaptés aux réalités urbaines et au besoin des communautés.

Toutefois, la pandémie de coronavirus aura des effets qu’il est encore difficile de déterminer comment cette crise affectera notre manière d’occuper et d'interagir dans l’espace urbain.

C’est donc pour réfléchir à cette question sous de nouveaux angles que le concours a été pensé, en ouvrant la compétition au public afin de profiter de champs de compétences différents et complémentaires.

Terrance Galvin, le directeur fondateur de l'École d'architecture McEwen de l'Université Laurentienne.

Terrance Galvin, le directeur fondateur de l'École d'architecture McEwen de l'Université Laurentienne.

Université Laurentienne

« C’est très important [...] d’avoir les équipes multidisciplinaires pour avoir les réponses les plus visionnaires que possibles. »

—  Terrance Galvin, professeur et directeur fondateur de l’École d’architecture McEwen

Les organisateurs estiment qu’il sera ainsi possible d’imaginer des solutions innovantes aux problèmes qui pourraient se poser d’ici les 30 prochaines années dans nos villes de taille moyenne, à la fois dans le Nord de l’Ontario, mais aussi dans le reste du monde.

Avec ce concours, l’École d’architecture McEwen de l’Université Laurentienne espère présenter de nouvelles idées et des concepts novateurs de développement urbain à la Ville du Grand Sudbury afin qu’elle puisse en tenir compte dans ses projets de développement futurs, et ainsi devenir plus attrayantes pour les gens qui voudraient venir s’y établir.