•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Projet audio seulement
Projet audio seulement
Audio fil du mercredi 2 janvier 2019

Que va-t-on manger en 2019?

Les tendances alimentaires à surveiller en 2019

Publié le 2 janvier 2019
PHOTO : Radio-Canada / Allison Van Rassel

L'alimentation, c'est comme tout, il y a des tendances, des modes et des comportements à analyser chez les consommateurs pour prévoir l'avenir.

C’est justement ce que fait Sylvain Zaffaroni, expert en innovations alimentaires et fondateur de l’entreprise Happy Feed.

Selon lui, les grandes tendances à surveiller, ce ne sont pas des nouveautés, mais plutôt des modes qui vont continuer de croître au courant de l’année 2019.

L’alimentation végétale, par exemple, pourra répondre à l’envie du consommateur de trouver des produits frais, locaux et bons pour la santé. D’ailleurs, avec la population mondiale en pleine croissance, l’offre de viande ne pourra pas soutenir la demande, et il faudra avoir recours à des protéines végétariennes.

Une autre tendance à surveiller selon M. Zaffaroni, c’est une continuité de l’ouverture vers de nouvelles saveurs et de nouveaux ingrédients, venus des cultures d’un peu partout au monde. On pourra aussi surveiller le retour en popularité d’ingrédients. Par exemple, le chou-fleur a regagné en pertinence dernièrement.

Un autre ingrédient risque de gagner en popularité en raison de sa légalisation. Selon Sylvain Zaffaroni, le cannabis pourrait devenir un ingrédient aussi commun que les autres.

Le gouvernement fédéral veut encadrer la vente de biscuits et autres aliments au cannabis d'ici 2019.

Radio-Canada

Enfin, ces temps-ci, la technologie et la recherche permettent d’identifier des ingrédients moins désirables dans les ingrédients de produits alimentaires transformés, et certaines compagnies commencent à réagir et enlever ces ingrédients de leurs recettes.

Enlever des ingrédients nocifs, pour moi c’est une très très bonne nouvelle et ça [nous amènera] vers une alimentation plus saine et plus durable.

On pourrait donc conclure que pour le consommateur moyen, l’alimentation saine et la conscience écologique continueront à gagner en importance comme enjeux pendant l’épicerie.