•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Le jardinier visionnaire maintenant à la retraite : Entrevue avec Jean Leblond

Le goût des autres, ICI Première.
Audio fil du dimanche 4 novembre 2018

Le jardinier visionnaire maintenant à la retraite : Entrevue avec Jean Leblond

Le jardinier qui aime les minilégumes

L'homme est en entrevue avec Francis Reddy
Jean LeblondPHOTO : Louis Laliberté Photographie
Le goût des autres, ICI Première.
Le goût des autresPublié le 4 novembre 2018

Des pommes de terre bleues, des fleurs comestibles et des minilégumes figurent maintenant sur la table des Québécois, en grande partie grâce à Jean Leblond, fondateur du Jardin des chefs.

« Mon jardin fournissait des couleurs aux peintres qu’étaient les chefs. J’étais plus attaché à concevoir du matériel d’artiste », se plaît-il à dire.

Il rappelle qu’on ne peut jouer avec la terre qu’une fois par année. « Si on fait une erreur, on ne pourra la corriger que l’année suivante », souligne l’expert jardinier, qui considérait son jardin comme son œuvre d’art annuelle.

Dans Charlevoix, l’homme de 81 ans a participé à transformer ce qui était auparavant un désert alimentaire. À la retraite depuis 2015, il a laissé les clés du Jardin des chefs à sa fille, Valérie Leblond.

Jean Leblond a été l'un des premiers artisans à proposer ses produits directement aux chefs de grands restaurants.