•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Food’Elles et l’ascension sociale par la gastronomie

Un plat de tajine avec du couscous, des olives vertes, quelques légumes et de la viande.
Un plat de tajinePHOTO : Radio-Canada
Le goût des autres, ICI Première.
Le goût des autresPublié le 31 juillet 2021

Tsahaï Papatakis a fondé Food'Elles, une entreprise d'économie sociale qui souhaite permettre aux femmes les plus marginalisées (immigrantes, réfugiées et Autochtones) de s'épanouir professionnellement et de faire rayonner leur culture, une recette à la fois. L'entrepreneuse aux origines multiples croit fermement que l'on peut créer des ponts entre les cultures en passant par la gastronomie.

« Notre objectif, c’est d’utiliser la cuisine comme un moyen d’inclusion et de développement pour les immigrantes, réfugiées ou pour les femmes des Premières Nations. On veut vraiment leur permettre d’avoir un emploi épanouissant et les mettre en avant dans la société québécoise, mettre en avant leur parcours, leur culture… et leurs recettes si délicieuses. »

—  Tsahaï Papatakis

Pour plus de détails sur la mission de Food'Elles, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).