•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Nouvel espoir pour la réutilisation du tlicho

Le café show, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 2 décembre 2022

Nouvel espoir pour la réutilisation du tlicho

Nouvel espoir pour la réutilisation du tli cho

Une femme devant un tableau de classe.
Georgina Franki enseigne le cour de tłı̨chǫ au Collège nordique francophone. PHOTO : Radio-Canada / Mario De Ciccio
Le café show, ICI Première.
Le café showPublié le 6 décembre 2022

Le Collège nordique francophone de Yellowknife a reçu le plus grand nombre d'inscriptions à ce jour pour le cours de tlicho, une des 11 langues officielles des Territoires du Nord-Ouest.

Rosie Benning, coordonnatrice de l'école de langues et enseignante au Collège nordique, voit le projet comme un nouvel espoir pour la réutilisation de cette langue autochtone.

Depuis sa création, ce cours a pris beaucoup d'envergure grâce au bouche-à-oreille et au partage de la communauté dans les médias sociaux. Le cours offre maintenant plusieurs niveaux d'apprentissage, ainsi que des cours d'écriture et de conversation.

« C'est vraiment un travail de communauté. »

— Une citation de  Rosie Benning, coordonnatrice de l'école des langues et enseignante au Collège nordique francophone de Yellowknife

Plusieurs raisons ont motivé les étudiants à s'incrire au cours de tlicho, dont le fait de travailler avec des communautés autochtones, le désir de découvrir la culture et de respecter la terre, le besoin de réclamer sa langue et sa culture et le lieu de résidence.

Le cours est bimodal, permettant aux étudiants de le suivre en présentiel ou à distance. L'Université de l'Ontario français, en collaboration avec le Collège nordique, offre également un cours de tlicho crédité.

Le Collège nordique de Yellowknife s'assure continuellement que le cours soit bien offert et qu'il représente cette langue avec respect.

Constatant le manque de ressources d'apprentissages dédiées aux langues autochtones, Rosie Benning et Georgina Franki, une des enseignantes du cours, ont créé un manuel consacré au tlicho. Mme Franki a appris la langue grâce à sa grand-mère et elle transmet ce savoir avec les étudiants. La coordonnatrice de l'école des langues souligne que le manuel a vu le jour grâce à la collaboration des organismes clés autour de la langue tlicho.