•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Comment rassurer son enfant face à la vaccination contre la COVID?

Le café show, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 26 novembre 2021

Comment rassurer son enfant face à la vaccination contre la COVID?

Comment rassurer son enfant face à la vaccination contre la COVID?

Une jeune fille assise droite sur une chaise, les mains sur les genoux, se fait vacciner.
Vaccination des 5 à 11 ans contre la COVID-19 à la clinique d'un hôpital de San Diego, en Californie, le 3 novembre 2021.PHOTO : Reuters / Mike Blake
Le café show, ICI Première.
Le café showPublié le 26 novembre 2021

Les vaccins contre la COVID-19 pour les enfants de 5 à 11 ans sont désormais accessibles au Canada. Quels discours devraient adopter les parents pour aborder le sujet avec leurs enfants? Selon le pédiatre au CHU Sainte-Justine à Montréal Olivier Drouin, il est important de les rassurer en leur donnant des informations vérifiées et ainsi éviter de créer de l'anxiété.

Texte de Geoffrey Gaye

Le pédiatre rappelle que la vaccination des enfants est quelque chose qui se déroule généralement bien.

En ce qui concerne le vaccin contre la COVID, Olivier Drouin se dit partagé quant à aborder le sujet différemment que pour un autre vaccin destiné aux enfants.

Concernant l'expérience, ce n'est pas différent d'un autre vaccin, dit-il. La plupart des enfants sont habitués à recevoir des vaccins. Les effets secondaires sont très similaires : dans la très grande majorité, on parle de petits inconforts ou d'un petit syndrome viral dans les 24 heures qui suivent.

Il explique cependant que le contexte de la pandémie de COVID-19 est particulier. Les enfants ne sont pas imperméables à ce qui se passe, incluant les hésitations vaccinales et les discours potentiellement anti-vaccin qu'ils ont entendu de leurs amis à l'école ou sur les réseaux sociaux, croit-il.

« Les enfants ont aussi été victimes des mesures de santé publique et de la réorganisation de la vie depuis un an et demi. »

— Une citation de  Olivier Drouin, pédiatre au CHU Sainte-Justine

Éviter l'anxiété

Selon le pédiatre, il est important que les parents soient proactifs avec leurs enfants pour leur expliquer le choix du vaccin comme une décision familiale, un choix ou la prochaine étape logique.

Le docteur pense qu'il est important d'éviter de créer de l'anxiété chez l'enfant.

Il dit laisser le choix aux parents de décider à quel moment ils aborderont le sujet avec leurs enfants en fonction de leur tempérament. Il y a des enfants pour qui on est mieux de ne pas trop en parler d'avance parce qu'ils se mettent à ruminer ça et auront de la difficulté à dormir si on leur annonce trop tôt. Je traiterai ça comme une visite médicale ordinaire, dit-il.

Olivier Drouin pense qu'il est souhaitable que les parents prévoient de quoi distraire leur enfant la journée de la vaccination. Une barre de chocolat ou une sortie au restaurant ne sont pas de trop, selon lui.