•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le café show, ICI Première.
Le café show, ICI Première.
Rattrapage du vendredi 19 février 2021

Aliments pour bébés et métaux lourds :  ce que vous pouvez faire comme parents

Aliments pour bébés et métaux lourds : ce que vous pouvez faire comme parents

Publié le 19 février 2021
Un bébé mange des aliments solides sur sa chaise haute.
Les meilleurs aliments pour les enfants sont ceux préparés à la maison.PHOTO : iStock / M-image

Des marques populaires de nourriture pour bébé contiennent des niveaux élevés de métaux comme l'arsenic, le plomb, le mercure et le cadmium. Ingérés en quantité importante, ils pourraient causer des dommages irréversibles au développement du cerveau.

Le sous-comité de la politique économique et des consommateurs de la chambre des représentants aux États-Unis a publié ces conclusions le 4 février.

On y apprend que les fabricants, dont Gerber et Wal-Mart, testent indépendamment chaque ingrédient, mais ne font pas de relevés sur le produit final. Ils étaient donc au courant des niveaux élevés de différents métaux toxiques dans leurs produits et ont continué à les vendre sans avertissement aux familles, peut-on lire.

La pédiatre d'Edmonton Isabelle Chapados a été surprise par le rapport du comité.

Je savais pour le riz qui contient de l'arsenic naturellement, dit-elle. Elle rappelle que l'arsenic peut causer des lésions sur la peau, mais le plus dangereux reste l'absorption dans les organes gras du corps, dont le cerveau.

Elle recommande d'éviter ou de minimiser les produits à base de riz et si c'est possible, nourrir les bébés avec une nourriture préparée à la maison. Les pots pour bébé peuvent dépanner, mais je n'en ferais pas l'alimentation de base de mon enfant, suggère-t-elle.

La Dre Chapados veut déconstruire le mythe du pablum. Le bébé goûte déjà ce que la mère mange à travers l'allaitement. Il faut continuer à lui offrir différentes saveurs de plats cuisinés par les parents. En plus les purées en pot, ça ne goûte pas bon, s'exclame-t-elle.