•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Votre destination audio, maintenant aussi sur le web !

Début du contenu

Le café show, ICI Première.
Le café show, ICI Première.
Audio fil du mardi 5 novembre 2019

Réseaux qui amènent des prostituées de l’Est dans l’Ouest

Des félicitations pour la police d'Edmonton dans la lutte contre la prostitution

Publié le 5 novembre 2019
La traite de personnes mène souvent à la prostitution et au trafic de drogues.
La traite de personnes mène souvent à la prostitution et au trafic de drogues.PHOTO : iStockphoto

De la justice réparatrice, en passant par les amendes, l'approche de la police d'Edmonton est reconnue par la criminologue Maria Mourani. Elle participe ces jours-ci aux travaux de la commission parlementaire du Québec sur la prostitution juvénile. Cependant, un constat s'en dégage : s'il y a des mineurs dans le marché, c'est parce que des clients en demandent.

Selon Maria Mourani, si les corps de police au Canada adoptaient la philosophie edmontonienne, il y aurait une chute drastique du nombre de prostitués mineurs.

« C'est le système le plus humain et basé sur le droit des individus à ne pas se retrouver exploité. »

—  Maria Mourani, criminologue