•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début du contenu

Un collège de Fort McMurray adopte les « principes de Chicago »

Le café show, ICI Première.
Audio fil du jeudi 1 août 2019

Un collège de Fort McMurray adopte les « principes de Chicago »

Un collège de Fort McMurray adopte les « principes de Chicago »

Un étudiant passe devant un mur d'affiches diverses.
Le Collège Keyano de Fort McMurray devient la première institution postsecondaire de la province à adopter les principes de Chicago sur la liberté d'expressionPHOTO : Radio-Canada / Ben Nelms
Le café show, ICI Première.
Le café showPublié le 1 août 2019

Le Collège Keyano de Fort McMurray devient la première institution postsecondaire de la province à adopter les principes de Chicago sur la liberté d'expression. Il s'agit d'une politique adoptée en 2014 par l'Université de Chicago à la suite d'une série de protestations contre la présence sur des campus américains de conférenciers aux propos controversés. Elle autorise quiconque sur le campus à exprimer son opinion, même s'il s'agit d'une opinion désagréable ou offensante pour certaines personnes ou pour certains groupes. Tant que la loi est respectée.

Le gouvernement de Jason Kenney demande aux universités et aux collèges de l'Alberta d'adopter ces principes ou de mettre en place leur propre politique sur la liberté d'expression.

La politique du Collège Keyano entre en vigueur à la rentrée en septembre alors que d'autres institutions se sont engagées dans un processus d'élaboration d'une telle politique. Mais la demande du gouvernement ne fait pas l'unanimité.

Adam Brown, vice-président externe de l'Association des étudiants(es) de l'Université de l'Alberta, espère que la consultation annoncée par l'Université saura mener à la création d'une politique à la fois inclusive et respectueuse de la diversité d'opinion.